•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La F1 retourne au circuit de Zandvoort aux Pays-Bas en 2020

La signature de l'entente entre le groupe Formula One et le circuit de Zandvoort pour l'organisation d'un Grand Prix de F1 en 2020
La signature de l'entente entre le groupe Formula One et le circuit de Zandvoort pour l'organisation d'un Grand Prix de F1 en 2020 Photo: Getty Images / REMKO DE WAAL
Radio-Canada

La F1 a annoncé qu'elle retournera à Zandvoort en 2020, 35 ans après le dernier Grand Prix des Pays-Bas en 1985. Un circuit mythique où Gilles Villeneuve y a laissé son empreinte.

« Dès le début de notre mandat en F1, nous avons dit que nous souhaitions des courses dans de nouveaux lieux, mais aussi que nous voulions respecter les racines historiques de ce sport en Europe », a expliqué Chase Carey, patron de la F1, dans un communiqué.

Le circuit de Zandvoort, en bord de mer, a accueilli 30 courses de F1 entre 1952 et 1985. Il est célèbre notamment pour la grande courbe Tarzan, un grand droit délicat à négocier, surtout par l'extérieur. Parlez-en à Gilles Villeneuve...

« C'est un circuit avec une longue et impressionnante histoire, et c'est un vrai défi pour les pilotes. Avec la popularité de Max Verstappen, je suis sûr qu'il y aura une grande affluence », a expliqué le président de la Fédération internationale de l'automobile (FIA), Jean Todt.

« C'est tout simplement un circuit mythique. J'y ai fait des courses avant en F3, et c'était beaucoup de plaisir », a dit Verstappen, qui n'hésite pas à comparer Zandvoort à Suzuka, au Japon.

Le sable en plus, quand le vent souffle de la mer du Nord.

Le circuit de ZandvoortAgrandir l’imageLe circuit de Zandvoort Photo : Office du tourisme des Pays-Bas

La saison 2020 a pour l'instant 23 épreuves à son calendrier. Le groupe Formula One a en effet ajouté le Grand Prix du Vietnam au calendrier de 2020.

Cinq pays négocient la prolongation de leur course en 2020 : Italie, Grande-Bretagne, Espagne, Mexique et Allemagne.

L'Italie a annoncé le 30 avril avoir conclu un accord avec le groupe Formula One pour rester au calendrier jusqu'en 2024.

L'empreinte de Gilles il y a 40 ans

En 1979, Gilles Villeneuve avait entre les mains l'une des meilleures voitures du plateau, la 312 T4. Ferrari a remporté cette année-là les deux titres.

Au Grand Prix des Pays-Bas, « le petit Canadien », comme aimait l'appeler Enzo Ferrari, a marqué l'épreuve par le meilleur et le pire.

Tout d'abord, par un superbe dépassement sur le meneur, l'Australien Alan Jones (Williams), dans le virage Tarzan, qui existe toujours, puis après une crevaison, par sa décision de retourner aux puits sur trois roues.

Un geste aussi spectaculaire que dangereux pour les autres voitures en piste.

L'empreinte de Gilles il y a 40 ans

À son retour aux puits, Gilles n'avait pas remarqué que tout son train arrière avait été arraché, et il demandait aux mécaniciens de lui installer un train de pneus pour qu'il puisse repartir.

Il a fallu toute la force de persuasion des mécaniciens pour le convaincre de renoncer.

« Je lui ai dit que j’avais trouvé son geste pas mal stupide, mais c’était typique de Gilles. Il était le pilote parfait pour Ferrari », s'est souvenu Alan Jones des années plus tard.

Avec les informations de Agence France-Presse

Course automobile

Sports