•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canada s'incline devant la Finlande et Kaapo Kakko au Championnat mondial

Il a la rondelle sur le revers de sa palette.
Le Finlandais Kaapo Kakko sur le point de battre de vitesse le gardien canadien Matt Murray. Photo: AFP/Getty Images / JOE KLAMAR
Radio-Canada

Exclu du podium en 2018, le Canada a amorcé l'édition 2019 du Championnat du monde avec un revers de 3-1 contre la Finlande et sa jeune vedette Kaapo Kakko, vendredi, à Kosice, en Slovaquie.

La troupe dirigée par Alain Vigneault manquait clairement de synchronisme en début de rencontre et n’a effectué son premier tir sur le but adverse qu’à la septième minute de jeu.

Cinq mois après avoir procuré la victoire aux Finlandais contre les Américains en finale du mondial junior, Kakko a ouvert la marque quelques instants plus tard.

Le premier espoir européen pour le prochain repêchage de la LNH s’est faufilé entre les défenseurs canadiens avant de déjouer habilement le gardien Matt Murray.

La riposte canadienne est venue moins de 90 secondes plus tard. En avantage numérique, Jonathan Marchessault a complété la stratégie de Mark Stone et de Shea Theodore, ses coéquipiers avec les Golden Knights de Vegas.

Rares occasions

Le Canada a obtenu de rares bonnes occasions de marquer au deuxième tiers, dont sur une belle incursion en zone adverse du défenseur Thomas Chabot. Son tir a battu le gardien Kevin Lankinen, mais a terminé sa course sur le poteau.

Durant cette période médiane sans but, le Canada a limité l'adversaire à seulement trois tirs et menait 15-14 à ce chapitre après 40 minutes de jeu.

La Finlande a repris l'avance 2-1, tôt en troisième, grâce à un but curieux inscrit pendant une pénalité pour double-échec purgée par Damon Severson.

Le tir de Mikko Lehtonen a raté le filet à la droite de Murray. Le rebond a catapulté la rondelle haut dans les airs. Tous les joueurs l'ont cherchée du regard un long moment avant qu'elle atterrisse aux pieds de Toni Rajala.

Ce dernier l'a aussitôt refilée à Arttu Ilomaki qui n'a pas laissé filer sa chance. Kakko est venu clore le débat dans un filet désert.

Il est surveillé de près par les Finlandais Arttu Ilomaki (no 15) et Henri Jokiharju (no 28).Le Canadien Mathieu Joseph (no 21) Photo : Getty Images / Martin Rose

Les Canadiens disputeront leur prochain match dimanche face à la Grande-Bretagne. Tous les joueurs britanniques, à l’exception d’un seul, sont membres d’équipes de leur championnat national.

Équipe Canada fait partie du groupe A qui comprend aussi les États-Unis, l’Allemagne, le Danemark, la France, et le pays hôte, la Slovaquie, avec laquelle joue Tomas Tatar, unique joueur du Canadien de Montréal en action dans ce tournoi.

Également membre de l’organisation du Tricolore, le défenseur David Slenicka, du Rocket de Laval, joue avec l’équipe tchèque.

La Slovaquie surprend les États-Unis 4-1

Matus Sukel a marqué tôt en première période et la Slovaquie a filé vers une victoire de 4-1 face aux États-Unis.

Alex DeBrincat a marqué avec l'aide de Patrick Kane et Jack Eichel pour créer l'égalité à mi-chemin de l'engagement dans le duel du groupe A, mais les Américains se sont ensuite butés à Patrik Rybar.

Eric Cernak et Tatar ont offert une avance de 3-1 aux Slovaques en deuxième période, puis Michal Kristof a ajouté un autre but d'assurance en troisième.

Cory Schneider a repoussé 32 tirs devant le filet des Américains.

Tomas Tatar marque le troisième but de la Slovaquie.Tomas Tatar marque le troisième but de la Slovaquie. Photo : Reuters / David W Cerny

Du côté du groupe B, à Bratislava, la République tchèque a vaincu la Suède 5-2 grâce notamment à un doublé de Jakub Vrana.

Patric Hornqvist et Oskar Lindblom ont marqué en deuxième période pour permettre aux Suédois, champions en titre, de prendre l'avance 2-1. Toutefois, les Tchèques ont répliqué avec quatre buts d'affilée, dont un dans un filet désert.

Patrik Bartosak a brillé devant le filet des Tchèques, ayant l'avantage sur le vétéran suédois Henrik Lundqvist.

Dans le dernier match à l'horaire, la Russie a profité d'un doublé d'Evgenii Dadonov pour battre la Norvège 5-2.

Avec les informations de La Presse canadienne

Hockey

Sports