•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Storm crée l’égalité en finale de la Ligue de hockey de l’Ontario

L'ailier du Storm de Guelph, Alexey Toropchenko, célèbre avec ses coéquipiers.
L'ailier du Storm de Guelph, Alexey Toropchenko, a marqué deux buts dans la rencontre. Photo: Courtoisie/OHL / Luke Durda
Colin Côté-Paulette

En remportant le quatrième match de la série finale de la Ligue de hockey de l'Ontario par la marque de 5 à 4 mercredi soir, le Storm de Guelph ramène les équipes finalistes à la case départ. La série contre Ottawa est maintenant égale 2 à 2.

Après un bref moment de silence pour rendre hommage au fondateur de la franchise des Bulls de Belleville, Robert Vaughan, décédé mercredi, les deux équipes se sont précipités sur la glace, à l’image de leur jeu.

Mais les 67, une équipe redoutable normalement, n’ont pas semblé s’être remis de leur première défaite des séries lundi soir dernier à Guelph. Les joueurs ont cafouillé et manqué de discipline.

Je pense qu’on a besoin de jouer avec beaucoup d’urgence et je pense pas qu’on l’a fait dans les cinq premières périodes ici.

André Tourigny, entraîneur-chef des 67 d'Ottawa

Ottawa a tout de même marqué en premier, mais le Storm a profité d’une erreur du gardien des 67s, Cédrick Andrée, pour faire 2 à 1 en fin de première période.

Les joueurs du Storm sont ensuite arrivés en deuxième période en pleine possession de leurs moyens.

Avec leur jeu rapide, les joueurs clés n'ont pas manqué les chances qui se sont offerts à eux. C’est notamment le cas de l’espoir du Canadien de Montréal, Nick Suzuki, qui a marqué le 4e but du Storm en deuxième. Avec ces deux autres passes dans la partie, il a d'ailleurs été nommé joueur du match.

Notre avantage numérique a bien fonctionné dans les séries. Mes coéquipiers sur mon trio m’ont créé de bonnes occasions, a analysé Nick Suzuki. On a beaucoup de caractère dans notre vestiaire, beaucoup de leadership. On a des gars qui ont été dans cette situation avant. On a une vieille équipe qui a beaucoup de résilience.

Ottawa a par la suite redoublé d'ardeur en troisième en marquant à deux reprises, mais visiblement sans le résultat escompté.

Aujourd’hui on a joué contre un très bon club. Ça été une bonne troisième période, mais ça pas été suffisant, a avoué André Tourigny après la partie.

L'entraîneur du Storm, George Burnet, a lui déjà les yeux rivés sur le match numéro cinq de vendredi. Ils espèrent que ces joueurs profiteront de l'élan des récentes victoires.

De leur côté, les 67 devront maintenant renverser la vapeur à domicile s’il souhaite revenir sur le chemin de la victoire. À noter qu’Ottawa n’a pas perdu un seul match à domicile dans ces présentes séries.

Hockey junior

Sports