•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Martin Bédard est optimiste malgré la menace de grève dans la LCF

Le spécialiste des longues remises Martin Bédard

Photo : Radio-Canada

Antoine Deshaies

L'incertitude entourant la vente des Alouettes et les négociations du renouvellement de la convention collective ne troublent pas le sommeil de Martin Bédard.

Le spécialiste des longues remises de la formation montréalaise essaie de ne pas trop s’en faire.

« Tout ce que je peux faire, c’est de m’entraîner le mieux possible pour être prêt quand la saison va commencer. Le reste, je ne peux rien y faire. Si on pense à tout ce qu’il y a autour, on ne dormira pas le soir. Je fais confiance à la vie. »

Il ne semblait pas trop s’en faire, mercredi, sous le chapiteau du Cirque du Soleil. Bédard et son nouveau coéquipier Christophe Normand ont été initiés aux arts circassiens par un quatuor d’acrobates.

Les deux joueurs ont tenté quelques manoeuvres sur des trampolines.

« C’est vraiment impressionnant parce que tout a l’air facile, mais c’est parce qu’ils sont vraiment de bons athlètes, analyse Bédard. Je m’estime chanceux d’avoir pu les côtoyer d’aussi près. »

Reste à voir s’il aura la chance de jouer au football comme prévu le 19 mai, date de l’ouverture des camps. Or, l’Association des joueurs de la Ligue canadienne (AJLCF) s’est dotée d’un mandat de grève le 25 avril dernier. Plus de 97 % des joueurs ont voté en faveur de la grève.

Si les joueurs et la ligue ne s’entendent pas d’ici le 19 mai, les joueurs ne se présenteront pas aux camps.

« Est-ce qu’on sera au camp? C’est une très bonne question, a dit le centre-arrière Christophe Normand. Ce que je sais, c’est que les joueurs ont envie que la saison commence normalement. On va voir ce qui se passe dans les prochains jours. »

« Je suis un éternel optimiste et je suis sûr qu’il y aura un accord d’ici là, a dit le vétéran de 10 saisons avec les Alouettes. C’est dans l’intérêt de tous qu’il y ait une entente et que le début de la saison ne soit pas retardé. »

Particulièrement pour les Alouettes dont la base de partisans s’effrite depuis quelques années.

« Ce n’est jamais un bon moment pour évoquer une menace de grève, a ajouté Bédard. J’ai confiance et espoir qu’on va s’entendre. J’ai une immense confiance en notre représentant des joueurs, John Bowman, un homme très intelligent. »

Football

Sports