•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Canelo Alvarez ajoute la ceinture des poids moyens de l'IBF à sa collection

Ils s'échangent des jabs.

Canelo Alvarez (à gauche) et Daniel Jacobs

Photo : Getty Images / Al Bello

Agence France-Presse

Le Mexicain Saul Alvarez a ajouté la ceinture des poids moyens de l'IBF à sa collection après sa victoire aux points sur l'Américain Daniel Jacobs, samedi, à Las Vegas.

Devant 20 000 spectateurs largement acquis à sa cause, en cette soirée du « Cinco de Mayo », fête importante pour la communauté mexicaine aux États-Unis, Alvarez, 28 ans, a confirmé qu'il était le roi des moyens et l'un des meilleurs boxeurs en activité.

Même si le combat est allé au bout des 12 reprises, celui qui est surnommé « Canelo », en référence à sa chevelure rousse, a globalement maîtrisé sans trop de mal son adversaire. Il a été déclaré vainqueur à l'unanimité (115-113, 115-113, 116-112) et a décroché sa 52e victoire pour une défaite et deux nuls.

Pour son retour chez les moyens, après une incursion chez les super-moyens en décembre dernier pour s'emparer du titre de la WBA face au Britannique Rocky Fielding, Alvarez a amorcé le combat à vive allure.

Il a dominé les premières reprises et marqué au visage son adversaire qui disputait à 32 ans le combat le plus important et le mieux doté de sa carrière. Jacobs, surnommé « le Miraculé » pour avoir guéri d'une forme rare de cancer, a attendu le sixième round pour trouver ses repères et commencer à inquiéter Alvarez.

L'Américain a connu son meilleur passage dans la 9e reprise, où il a bousculé le champion de la WBA et du WBC qui a fait le dos rond, avant de retrouver ses esprits dans le 10e round.

La fin du combat a été beaucoup plus équilibrée. Même s'il a semblé finir leur duel en meilleure condition physique, Jacobs, qui remettait en jeu pour la première fois son titre acquis en octobre dernier face à l'Ukrainien Sergiy Derevyanchenko, n'a pas réussi à refaire son retard et a subi sa troisième défaite pour 35 victoires.

« Le combat s'est déroulé comme on l'attendait, il a fallu faire preuve de patience, on savait que c'était un bon boxeur, mais j'ai fait ce que je devais faire », a indiqué Alvarez.

Depuis la seule défaite de sa carrière contre l'Américain Floyd Mayweather en 2013, Alvarez a signé 10 victoires en 11 combats.

Le Mexicain s'est fixé l'objectif de détenir tous les titres des poids moyens. Son prochain combat pourrait l'opposer à l'Américain Demetrius Andrade, champion de la WBO.

« Ce qui m'intéresse, c'est de relever les défis les plus grands », a-t-il conclu.

Boxe

Sports