•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quatrième triomphe d'Eliud Kipchoge au marathon de Londres

Le Kényan Eliud Kipchoge franchit la ligne d'arrivée pour remporter le marathon de Londres de 2019.

Eliud Kipchoge a aussi remporté le marathon de Londres en 2015, 2016 et 2018.

Photo : Getty Images / Naomi Baker

Agence France-Presse

Eliud Kipchoge, détenteur du record du monde depuis l'an dernier, a remporté pour la quatrième fois le marathon de Londres dimanche en 2 h 2 min 37 s, soit le deuxième temps de l'histoire.

Le Kényan 34 ans a épuisé petit à petit tous ses adversaires pour l'emporter devant les Éthiopiens Mosinet Geremew (27 ans, 2:02:55) et Mule Wasihun (25 ans, 2:03:16).

Aussi vainqueur à Londres en 2015, 2016 et 2018, Kipchoge n'a pas pu menacer son propre record du monde établi en septembre 2018, à Berlin (2:01:39).

Idole locale, le Britannique Mo Farah a terminé au 5e rang en 2:05:39 et n'a pas réussi à améliorer son propre record d'Europe.

Le meilleur temps canadien a été l'œuvre de Noel Loo, de Calgary. Ce membre du club de course de l'Université de Cambridge a réalisé un temps de 2:36:09.

Dans le volet féminin, la Kényane Brigid Kosgei gagne pour la première fois dans la capitale britannique en 2:18:20, devant sa compatriote Vivian Cheruiyot et l'Éthiopienne Roza Dereje.

Lauréate du marathon de Chicago et 2e à Londres l'année dernière, Kosgei, 25 ans, a brutalement accéléré après le 25e kilomètre pour distancer toutes ses adversaires, sauf Cheruyiot, la championne en titre, qui a craqué quelques kilomètres plus loin.

Kosgei bat ainsi son record personnel malgré une première moitié de parcours relativement « lente » (1:11:38 contre 1:06:42 pour la seconde).

Aucune Canadienne n'était inscrite.

Dans l'épreuve en fauteuil roulant, Brent Lakatos, de Dorval, a réussi le 12e temps en 1:38:50. Le vainqueur a été l'Américain Daniel Romanchuk (1:33:38). Il n'y avait pas de représentante de l'unifolié en lice.

Marathon

Sports