•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Arbitrage : la LNH s'est excusée auprès des Golden Knights

Gros plan de George McPhee
Le directeur général des Golden Knights, George McPhee Photo: Getty Images / Ethan Miller
Radio-Canada

Le directeur général des Golden Knights de Vegas, George McPhee, dit avoir reçu des excuses de la Ligue nationale de hockey (LNH) au sujet de l'arbitrage pendant le septième match de la série de premier tour contre les Sharks, que son équipe a perdu mardi à San José.

« Ils ont fait une erreur et je suis sûr qu’ils se sentent mal », a-t-il confié jeudi, au bilan de saison de l’équipe, rapporte The Athletic.

L’attaquant des Golden Knights Cody Eakin a reçu une pénalité majeure, en plus d’une inconduite de match, pour un double-échec à l’endroit de Joe Pavelski après une mise au jeu à mi-chemin en troisième période, au moment où son équipe menait 3-0.

Les arbitres n’ont pas décerné la pénalité sur le coup, mais se sont ravisés après s'être consultés pendant l’arrêt de jeu provoqué par la blessure de Pavelski. Le capitaine des Sharks saignait de la tête après avoir lourdement chuté sur la glace. Il n'est pas revenu au jeu par la suite.

Pendant l’avantage numérique de cinq minutes qui leur a été accordé, les Sharks ont inscrit pas moins de quatre buts pour prendre l’avance 4-3. Ils ont finalement remporté le match 5-4 en prolongation.

Cette pénalité à Eakin a complètement changé l’allure du dernier match. À chaud, après la rencontre, l’attaquant québécois Jonathan Marchessault ne s’était pas gêné pour critiquer le travail des arbitres Éric Furlatt et Dan O’Halloran, qui ont par la suite été écartés des plans de la LNH pour le deuxième tour des séries.

« Vous pouvez donner deux minutes de pénalité. Mais cinq minutes? Avec quelque chose que vous n’avez même pas vu? Vous venez de changer le cours du match. C’est une vraie blague. C’est embarrassant », avait-il lancé.

Le sujet était encore sur toutes les lèvres au bilan des Knights jeudi.

Tout le monde a vu le jeu. Tout le monde sait ce qui s’est passé. Il ne faut plus y penser.

Cody Eakin

« Quand il pleut, c’est parfois le déluge, a ajouté le centre Paul Stastny. Ce n’était pas encore arrivé depuis le début de la série, puis c’est arrivé. Parfois, des choses comme ça, hors de votre contrôle, arrivent. »

Les joueurs des Knights avaient quand même le sourire malgré la fin amère de leur deuxième saison dans la LNH. Mark Stone, meilleur pointeur (12) de l’équipe dans les séries, a partagé son optimisme.

« Je suis vraiment emballé par ce groupe, par la direction dans laquelle il s’en va, a-t-il dit. Il y a place à amélioration, et c’est positif. On a une bonne équipe. On veut maintenant devenir une grande équipe. »

Hockey

Sports