•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un tournoi à 48 pays : l’audacieux pari du mondial de curling double mixte

Brett Gallant, à droite, et Jocelyn Peterman, à gauche, discutent autour des pierres. Ils tiennent chacun un balai.
Brett Gallant et Jocelyn Peterman sont les deux représentants du Canada au Championnat mondial de curling double mixte. Photo: La Presse canadienne / Andrew Vaughan
Radio-Canada

Le Championnat du monde de curling double mixte, qui se tient à Stavanger, en Norvège, compte un nombre record de 48 équipes, 8 de plus qu'en 2018. Mais dès l'an prochain, il n'y en aura que 20, seulement les plus compétitives, a déjà annoncé la Fédération mondiale.

D'après un texte de Devin Heroux, de CBC Sports

Le Nigeria, l’Arabie saoudite, le Mexique et l’Ukraine, des pays où les curleurs n'ont pas de glace pour s'entraîner et qui subissent de lourdes défaites depuis le début du tournoi, ne seront plus invités.

Le tournoi a été élargi à 48 pays, sur les 61 qui ont une fédération de curling, dans l’espoir de faire grandir la popularité du sport à l’échelle mondiale.

« C’est un moment historique pour notre sport. Je suis enchantée de voir des associations émergentes faire un pas audacieux en entrant dans un événement mondial », s'est réjoui la présidente de la Fédération mondiale de curling, Kate Caithness.

Les premiers pas de ces nouveaux pays de curling ne se sont toutefois pas déroulés sans difficulté. Dimanche, le Nigeria et l’Ukraine ont subi des défaites totalisant un pointage de 38 à 0, respectivement face à la République tchèque et au Canada.

Les puissances mondiales du sport sont d’ailleurs partagées quant à l’actuel format, qui crée des confrontations inégales comme celles-là.

« Pour le Championnat du monde, tu dois t’assurer que les équipes compétitives jouent l’un contre l’autre », estime le Canadien Brett Gallant, qui fait équipe avec Jocelyn Peterman à Stavanger.

Je crois que c’est bon pour le sport. Il va évidemment y avoir des matchs à sens unique si tu joues contre une équipe un peu plus expérimentée

Jeff Stoughton, entraîneur de l'équipe canadienne

Les Canadiens font partie des duos qui profitent de la formule pour surclasser leurs adversaires. Dans leurs trois premiers matchs du tournoi, ils ont dominé la Roumanie, l’Ukraine et le Bélarus par un pointage cumulé de 39-4.

Plus tard dans le tournoi, Gallant et Peterman auront fort à faire pour détrôner la Suisse, qui a décroché 7 des 11 titres depuis le premier mondial de double mixte, en 2008.

Seules la Hongrie et la Russie, chacune deux fois, ont réussi à enlever l’or à la Suisse.

Le Canada, mené par Kaitlyn Lawes et John Morris, a décroché l'or dans cette épreuve aux Jeux olympiques de Pyeongchang, l’an dernier.

Curling

Sports