•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour le Jour de la Terre, la LNH achète des crédits de carbone

Des joueurs montent dans un avion d'Air Canada.

Les joueurs de la LNH montent à bord de centaines de vols au cours d'une saison et durant les séries éliminatoires.

Photo : Getty Images / Jeff Vinnick

Radio-Canada

La LNH aussi veut faire sa part pour le Jour de la Terre.

La ligue a annoncé lundi qu’elle achètera l’équivalent de 2000 tonnes métriques d’émissions de CO2 en crédits de carbone.

Cette initiative vise à compenser les émissions causées par le déplacement des équipes par avion pendant les séries de la Coupe Stanley.

C’est dans le premier tour qu’il y a le plus de déplacements, et la LNH achètera des crédits pour 465 tonnes en émissions de CO2 pour celui-ci.

Les crédits seront achetés auprès de la fondation Bonneville Environnemental. Sur son site web, la fondation offre un taux de 10 $ par tonne métrique de CO2, soit 20 000 $ US pour l'équivalent de 2000 tonnes.

Cette décision s’inscrit dans l’initiative NHL Green, lancée en 2010. Le programme fait la promotion de pratiques écologiques.

De telles volontés ne sont pas exclusives au hockey. Les Yankees de New York sont devenus, le 3 avril dernier, la première équipe professionnelle en Amérique du Nord à suivre un cadre commun pour l’action climatique dans le sport, qui s’inscrivent dans l’Accord de Paris.

Entre autres, les Yankees ont changé leur éclairage pour des diodes électroluminescentes (DEL), plus efficaces et moins énergivores, et veulent promouvoir le compostage, le recyclage et la récupération d’huile de cuisson.

Le CIO, la FIFA, les Internationaux de France, les Jeux olympiques de 2020 et de 2024 et le championnat de formule E suivent aussi ces recommandations.

Hockey

Sports