•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le président du Toronto FC calme le jeu avec Jozy Altidore

Jozy Altidore
Jozy Altidore Photo: The Associated Press / Edurado Verdugo
Radio-Canada

Bill Manning, président du Toronto FC, a minimisé l'importance de la dure sortie de Jozy Altidore qui déplorait l'attitude de l'équipe envers le soigneur Giuseppe Gueli.

Manning a laissé entendre, lundi, qu’Altidore ne disposait pas de toutes les informations expliquant l’absence du soigneur qu’il apprécie.

Vendredi, Altidore a quitté la rencontre face au Minnesota United à la 82e minute, se plaignant de raideur aux ischiojambiers. On a d’ailleurs appris, lundi matin, qu’il ratera de deux à trois semaines en raison de cette blessure.

C’est une fois le match terminé qu’Altidore a déclaré que l’ego de Manning nuisait au bien-être des joueurs en excluant le soigneur en raison de son affiliation avec l’attaquant Sebastian Giovinco, qui se trouve aujourd’hui au sein du championnat saoudien.

Lundi, Altidore s’est entretenu avec Manning et les deux hommes ont ensuite parlé aux journalistes dans une téléconférence où on les informait que Gueli était de retour dans le portrait.

Manning a tenu à préciser que l’imbroglio venait du fait qu’il tenait à ce Gueli soit disponible pour tous les joueurs de l’équipe et non seulement pour quelques-uns.

Manning a indiqué qu’Altidore était heureux et soulagé à l’issue de leur rencontre.

Il a ajouté qu’il avait rencontré Gueli, en Italie, dans une rencontre destinée aux dépisteurs, et que ce dernier sera bientôt de retour avec le TFC sur une base à temps partiel.

Peu avant 11 heures (HAE) lundi matin, Altidore a publié sur son compte Twitter un message où il s'excuse pour son comportement auprès de son président et de l'organisation du club.

« Je veux offrir mes excuses à Bill Manning et à l'organisation du Toronto FC pour mes commentaires à l'issue du match de vendredi. J'ai laissé mes émotions prendre le dessus sur moi quand je me suis adressé aux médias à la suite de notre folle remontée contre le Minnesota. »

« Bil et moi avons repris contact ce matin et je peux vous dire avec confiance que nous sommes sur la même page. Je sais que Bill et le Toronto FC sont engagés à repousser tous les obstacles et dédiés à mettre cette équipe dans les meilleures conditions possible pour connaître du succès. Nous allons de l'avant ensemble. Tous pour un. »

Avec les informations de La Presse canadienne

Soccer

Sports