•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Burns, Giordano et Hedman finalistes pour le trophée Norris

De gauche à droite : Brent Burns, des Sharks, Mark Giordano, des Flames, et Victor Hedman, du Lightning
De gauche à droite : Brent Burns, des Sharks, Mark Giordano, des Flames, et Victor Hedman, du Lightning Photo: Getty Images / Ethan Miller
Radio-Canada

Brent Burns, Mark Giordano et Victor Hedman sont les candidats pour l'obtention du trophée Norris, remis annuellement au meilleur défenseur de la Ligue nationale de hockey.

Hedman, récipiendaire il y a un an, a obtenu 54 points dont 12 buts en 70 matchs au cours de la dernière saison. La vedette du Lightning de Tampa Bay a également maintenu un différentiel de +24.

Âgé de 28 ans, Hedman a été utilisé pendant une moyenne de 22 min 46 s par match. Il tente de devenir le premier joueur à remporter cet honneur deux saisons de suite depuis 2008.

Nicklas Lidstrom, son compatriote suédois, est le dernier à avoir réussi cet exploit alors qu’il a été honoré trois années de suite, de 2005-2006 à 2007-2008.

Brent Burns tentera de mettre la main sur cette récompense pour la deuxième fois, lui qui l’a reçu il y a deux ans.

L’athlète de 34 ans a été le défenseur le plus productif du circuit avec 16 buts et 67 passes pour un total de 83 points. Cette récolte est la plus faste depuis les 85 points de Brian Leetch en 1995-96.

De plus, Burns est devenu le premier défenseur à mener son équipe pour les points durant trois saisons de suite depuis que son coéquipier avec les Sharks de San José Erik Karlsson y est parvenu avec les Sénateurs d’Ottawa de 2013-2014 à 2015-2016.

Giordano vient quant à lui de connaître la saison la plus prolifique de sa carrière à 35 ans. C’est ce qui lui vaut cette première nomination parmi les finalistes.

Ses 57 passes et ses 78 points constituent des sommets personnels tandis que ses 17 buts le classent au deuxième rang des défenseurs de l’histoire de l’équipe, derrière Al McInnis.

Giordano a aussi conservé un différentiel de +39, le meilleur de toute la ligue.

Hockey

Sports