•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Blues mettent fin à la saison des Jets

Blues 3 - Jets 2: les faits saillants
Pierre-Gabriel Turgeon

SAINT LOUIS - Les Jets ont choisi un bien mauvais moment pour connaître une soirée difficile et les Blues en ont profité pour éliminer les finalistes de l'Association de l'Ouest l'an dernier en six rencontres.

Jaden Schwartz a complété son tour du chapeau en troisième période lors d’un gain de 3-2 dans le sixième match de la série, samedi soir, à Saint Louis.

Le choix de premier tour des Blues en 2010 a été le catalyseur de son équipe, lui qui en était à son 55e match éliminatoire. Il a profité des passes savantes de Brayden Schenn, Tyler Bozak et Ryan O'Reilly pour inscrire un but lors de chaque période.

Rien n’a fonctionné pour les Jets lors de cette rencontre sans lendemain. Les Blues avaient la réponse à toutes les attaques des visiteurs. À plusieurs occasions, la rondelle a effectué des bonds capricieux à la faveur des hôtes.

« Il y a plusieurs choses que nous n’avons pas été en mesure d’effectuer », a mentionné Paul Maurice au terme du match. « Des jeux bien simples que nous réussissions pourtant bien habituellement. »

L’entraîneur-chef n’a pas cherché d’excuses pour expliquer la défaite. Il a néanmoins fait allusion que deux de ses joueurs auraient pu être laissés de côté pour cette sixième rencontre en raison de blessures. Paul Maurice a toutefois préféré attendre au bilan de saison avant de divulguer de qui il s’agissait.

Les Blues avancent au deuxième tour des séries de la LNH.Les Blues avancent au deuxième tour des séries de la LNH. Photo : usa today sports / USA Today Sports

En zone défensive, le gardien Connor Hellebuyck a été laissé à lui-même, surtout en deuxième période où il a fait face à un barrage de 16 lancers. Son vis-à-vis, Jordan Binnington, a eu la vie facile en effectuant qu’un seul arrêt au cours de la période médiane.

Les Blues ont terminé cet engagement avec un taux de possession de rondelle, selon l’indice Corsi, de 76,92 %.

Jaden Schwartz a profité d’un avantage numérique pour doubler l’avance des siens. Un but controversé, puisque sur la séquence, Hellebuyck dit avoir été gêné par le bâton de Patrick Maroon qui est demeuré coincé entre son bras et son gant.

Puisque les Jets avaient déjà demandé aux arbitres de revoir la séquence lors du premier but des Blues, l’équipe n’avait plus la possibilité d’aller à la reprise vidéo. Ce deuxième but a donc été accordé.

« C’est la définition d’obstruction envers le gardien », a expliqué Connor Hellebuyck.

Il retenait mon gant et je n’ai pas pu bouger pendant 5 à 10 secondes.

Connor Hellebuyck, gardien des Jets de Winnipeg

Le gardien des Jets a repoussé 33 des 36 rondelles dirigées vers lui.

À ses premières séries éliminatoires dans la LNH, Binnington avait la prestance d'un vétéran devant la cage des Blues. Samedi, il n'a pas eu à se surpasser, mais il a tout de même fermé la porte au troisième vingt pour conclure la rencontre avec 18 arrêts.

Dustin Byfuglien a trouvé le moyen de battre Binnington pour réduire l'écart à 3-1 et Bryan Little a rendu les choses intéressantes, mais les Jets n'ont pas été en mesure de forcer un match ultime.

« Je suis rendu à 31 ans, il m’en reste de moins en moins, donc c’est une autre année gaspillée pour essayer de gagner la Coupe Stanley », a déclaré l'attaquant des Jets Mathieu Perreault.

C’est vraiment décevant.

Mathieu Perreault

La troupe manitobaine s'était inclinée en finale d'association, l'an dernier. Comme ça semble être la tendance dans plusieurs séries depuis le début du tournoi printanier, une équipe a trouvé le moyen de marquer dès les premières minutes d'un match. Les Jets avaient réussi l'exploit lors de la cinquième rencontre, mais cette fois, ce sont les Blues qui ont frappé tôt.

Schenn a intercepté une passe de Byfuglien en territoire défensif et il a envoyé la rondelle vers le filet des Jets. Schwartz, qui avait joué les héros jeudi, a propulsé son équipe en avance lorsqu'il a poussé le disque derrière la ligne rouge, après seulement 23 secondes de jeu.

Les Blues ont gardé l'accélérateur au plancher dans les minutes qui ont suivi, avec quelques occasions de marquer. La meilleure d'entre elles est toutefois survenue avec un peu plus d'une minute à jouer au premier engagement. Ivan Barbashev a fait dévier une passe vers Robby Fabbri, qui s'est échappé devant Hellebuyck. Le gardien a cependant fermé la porte avec l'épaule gauche.

Schwartz pensait bien avoir planté le dernier clou dans le cercueil des Jets lorsqu'il a touché la cible pendant la quatrième minute de la troisième période, mais Byfuglien et Little ont calmé les ardeurs des Blues en trouvant le fond du filet.

Binnington et sa défensive ont toutefois fermé les livres.

Les joueurs des Jets félicitent les joueurs des Blues qui accèdent au deuxième tour des séries éliminatoires. Les Blues de St. Louis ont éliminé les Jets de Winnipeg en six rencontres lors du premier tour des séries éliminatoires. Photo : The Associated Press / Jeff Roberson

Avec l’élimination des Jets et celle des Flames vendredi, il ne reste plus qu’une seule formation canadienne en lice. Les Maple Leafs, qui mènent leur série 3-2 face aux Bruins de Boston, auront la chance de passer à la prochaine étape avec une victoire dimanche, à Toronto.

Avec les informations de La Presse canadienne

Hockey

Sports