•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Tchèques mettent les Canadiennes au pied du mur en Fed Cup

Heidi El Tabakh (gauche) et Leylah Annie Fernandez (droite)
Heidi El Tabakh (gauche) et Leylah Annie Fernandez (droite) Photo: Tennis Canada
Radio-Canada

Le Canada n'a plus le droit à l'erreur en Fed Cup. Rebecca Marino et Leylah Annie Fernandez ont failli à la tâche samedi à Prostejov, offrant les commandes 2-0 à la République tchèque dans une rencontre de qualification pour le groupe mondial.

Marino a d'abord plié l'échine 3-6 et 0-6 devant Karolina Muchova, puis Fernandez a rendu les armes 4-6 et 1-6 contre Marketa Vondrousova.

Les Tchèques ne se sont pas éternisées sur le court. Elles ont respectivement décroché la victoire en 75 et 71 petites minutes.

Nous avons eu une journée difficile contre des adversaires plus aguerries et mieux classées. Je sais que mes deux joueuses ont tout donné, et je suis fière de leur attitude et de leur façon de concourir. Malheureusement, nous n'avons pas réussi à gagner, mais il y a encore beaucoup de tennis à disputer demain.

Heidi El Tabakh, capitaine de l'équipe canadienne

Classée au 184e rang mondial, Marino a été brisée sept fois par Muchova, 106e, en huit présences au service.

L'Ontarienne a remporté seulement 44 % (15 en 34) et 32 % (9 en 28) des points avec ses premières et deuxièmes balles de service.

Marino a signé 8 coups gagnants contre 27 fautes directes. Sa rivale a affiché un ratio de 13-16 à ce chapitre.

« C'est décevant de perdre le match, mais je suis très fière d'être arrivée jusqu'ici. C'était un bon match, j'étais un peu nerveuse au début, mais j'ai réussi à me calmer vers le milieu de la manche. Il y a eu beaucoup de bons points, mais malheureusement, certains des plus importants m'ont échappé », analyse Marino.

Rebecca MarinoRebecca Marino Photo : Tennis Canada

Fernandez écrit une page d'histoire

Âgée de 16 ans, Fernandez a vécu son baptême du feu en Fed Cup. Elle est d'ailleurs devenue la plus jeune joueuse dans l'histoire du tennis féminin à participer à un duel de qualification pour le groupe mondial.

Vondrousova, 19 ans et 47e raquette mondiale, a maintenu une cadence élevée pour permettre aux Tchèques de creuser l'écart face aux Canadiennes.

Fernandez a tenu son bout durant la manche initiale, mais a connu une baisse de régime dans la seconde, et n'a donc pu garder le rythme. La Québécoise occupe la 7e position du classement junior et pointe le 376e échelon à la WTA.

L'un de mes objectifs est d'aller sur le terrain et de disputer du bon tennis pour les amateurs et pour mon équipe. Je me suis battue pour chaque point, et j'ai donné du fil à retordre à mon adversaire. Je sens que je suis capable de rivaliser avec ce genre de joueuse sur le circuit et j'ai beaucoup appris de ce premier match de la Fed Cup.

Leylah Annie Fernandez

« Honnêtement, j'étais un peu nerveuse au début du match, avoue-t-elle, mais j'aime prendre cette nervosité et la pression pour les utiliser comme motivation. J'adore l'énergie de la foule, qu'elle prenne ou non pour moi. »

Si le Canada renverse la République tchèque, six fois championne de la compétition par pays depuis 2011 et tenante du titre, il se taillera une place dans le groupe mondial de la Fed Cup en 2020.

S'il baisse pavillon, il évoluera dans le groupe mondial II.

Les as au coude à coude

La Roumaine Simona Halep a surclassé la Française Kristina Mladenovic 6-3 et 6-1 en début de journée pour offrir un premier point à son pays en demi-finales de la Fed Cup.

Caroline Garcia a vengé l'échec de sa compatriote en l'emportant en deux manches identiques de 6-3 contre Mihaela Buzarnescu.

L'Australie et le Bélarus, qui bataillent dans l'autre affrontement du carré d'as, sont également à égalité 1-1.

Aryna Sabalenka a défait Samantha Stosur 7-5, 5-7 et 6-3, tandis qu'Ashleigh Barty a vaincu Victoria Azarenka 7-6 (7/2) et 6-3.

Tennis

Sports