•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bianca Andreescu souffre d'une déchirure à l'épaule

Bianca Andreescu reçoit des traitements.
Après avoir reçu des traitements, la Canadienne Bianca Andreescu a été contrainte à l'abandon dans son huitième de finale à Miami. Photo: Getty Images / Julian Finney
Radio-Canada

Après un début de saison faste, mais éprouvant, la Canadienne Bianca Andreescu n'a plus joué depuis qu'elle a été contrainte à l'abandon contre l'Estonienne Anett Kontaveit, le 25 mars dernier, au tournoi de Miami. C'est qu'elle soigne actuellement « une petite déchirure à l'épaule » droite, a révélé son entraîneur Sylvain Bruneau au micro du 15-18.

Andreescu jouait son 15e match en 28 jours lorsqu’elle a cédé la victoire à Kontaveit.

Elle a atteint les demi-finales en quatre matchs à Acapulco, a gagné son premier titre sur le circuit de la WTA à sa septième rencontre à Indian Wells et a joué trois fois à Miami avant son rendez-vous avec l’Estonienne.

À de nombreuses reprises au cours de cette séquence, Andreescu a semblé souffrir. Son langage corporel a trahi sa fatigue, ses mots lors d’interventions de son entraîneur entre les manches aussi.

L'Ontarienne de 18 ans n’a plus touché à sa raquette depuis le tournoi de Miami.

« En ce moment, elle fait beaucoup d’entraînement physique, a précisé Sylvain Bruneau. L’accent est mis sur la préparation physique […] Elle va revoir le médecin lundi prochain, et on verra pour la suite. »

La saison de terre battue s’amorce ces jours-ci, et les espoirs de Bruneau pour sa protégée sont grands.

Andreescu a gagné les deux matchs qu’elle a joués sur terre battue cette saison, en Fed Cup contre les Pays-Bas.

Elle a déjà remporté un tournoi ITF en simple sur cette surface en Italie, en 2017, et a triomphé en finale du double junior de Roland-Garros avec Carson Branstine quelques semaines plus tard.

La Canadienne n’a jamais atteint le tableau principal des Internationaux de France. Le 23e rang mondial qu’elle occupe actuellement lui garantirait d’y être.

« Évidemment, il y a Madrid et Rome qui approchent, a rappelé Bruneau. Elle pourrait très bien faire dans sa saison de terre battue. J’espère donc qu’elle pourra reprendre l’entraînement tennistique d’ici peu. »

L’entrevue de Martin Labrosse avec Sylvain Bruneau sera diffusée vendredi au 15-18, sur ICI Première.

Tennis

Sports