•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nadal relève la tête à Monte-Carlo, Djokovic s'incline

Rafael Nadal en plein effort au service sur la terre battue de Monte-Carlo
Rafael Nadal n'est plus qu'à deux victoire d'un 12e titre au Masters de Monte CArlo Photo: Getty Images / Clive Brunskill
Radio-Canada

Alors que Novak Djokovic a été éliminé au Masters de Monte-Carlo, Rafael Nadal a dû se ressaisir, vendredi, pour atteindre les demi-finales dans la Principauté.

On ne pourra pas dire que Nadal a emprunté un raccourci pour accéder au carré d'as.

L’Espagnol a mis 2 h 20 min pour l’emporter 7-6 (7/1) et 6-3 contre l’Argentin Guido Pella, 35e joueur sur le circuit de l’ATP.

Ce qui semblait être un résultat convenu d’avance s’est tout de même transformé en une bataille plus compliquée que Nadal ne l’aurait souhaité.

« J'ai très mal débuté, lui il était très agressif, et je suis heureux de m'en être sorti », explique le taureau de Manacor.

La deuxième tête de série accusait un retard de 4-1 dans la manche initiale lorsqu'elle est revenue sur le court le couteau entre les dents pour tout ramener à la case départ.

C’est au jeu décisif que Nadal a démontré sa supériorité en sapant le moral de Pella, point après point. À elle seule, cette première manche a nécessité plus de 75 minutes.

L’Argentin semblait encore figé quand Nadal a amorcé l'acte suivant, menant rapidement 3-0, en route vers une place en demi-finales.

En quête d’un 12e titre à Monte-Carlo, Nadal a rendez-vous au prochain tour avec l’Italien Fabio Fognini (no 13), vainqueur en trois manches de 1-6, 6-3 et 6-2 face au Croate Borna Coric (no 9).

Dans ce dernier duel de la journée conclu sous les réflecteurs, Fognini a renversé la vapeur avec un taux de premières balles en jeu à 66 % et quatre bris de service, la moitié d'entre eux dans la manche décisive.

Au final, cette rencontre s'est jouée à peu de choses comme en témoignent les 80 points inscrits par Fognini contre 76 pour Coric.

Il lève les bras au ciel en signe de victoire.Le Russe Daniil Medvedev Photo : Getty Images / Clive Brunskill

Medvedev démonte Djokovic

Plus tôt, le Russe Daniil Medvedev (no 10) a semé l'émoi sur le central en montrant la porte de sortie au no 1 mondial, le Serbe Novak Djokovic.

Dans un duel marqué par de nombreux longs échanges de fond de court, Medvedev s’est finalement imposé en trois manches de 6-3, 4-6 et 6-2 au bout de 2:20 de jeu.

« Ma première tactique contre Novak était de faire moins de fautes que lui, affirme le gagnant. Ç'a très bien fonctionné dans la première manche, pas dans la deuxième. »

Les deux joueurs ont éprouvé des ennuis au service.

« Djoko » a peiné à maintenir un taux de 55 % de premières balles en jeu, pendant que Medvedev souffrait à 49 % de réussites.

Avec deux doubles fautes de chaque côté, c’est sur les deuxièmes balles de service que la 10e tête de série a fait la différence, inscrivant des points sur 62 % d’entre elles, contre 49 % pour le favori.

C’est en brisant le service de Djokovic (no 1) pour une troisième fois dans la manche ultime que Medvedev a mis fin au match. Le Russe a maintenant quatre victoires de suite sur la terre battue monégasque, lui qui n'en comptait que deux avant le tournoi de cette année.

De plus, Medvedev a défait Djokovic pour la première fois en quatre duels chez les professionnels.

« Ce n'est que le premier tournoi sur terre et la saison va être longue, voyons ce qu'il va se passer », a tempéré Djokovic en pensant en particulier à Roland-Garros en mai.

« Les Internationaux de France sont le but ultime sur terre battue et j'espère que je pourrai... je veux dire, bien sûr, d'une certaine façon on s'attend à ce que je sois à mon meilleur niveau à ce tournoi, parce que c'est mon objectif », a-t-il commenté en cherchant ses mots, visiblement encore KO.

En demi-finales, Medvedev affrontera le Serbe Dusan Lajovic, classé 48e raquette mondiale. Ce dernier a éliminé la sensation du tournoi, l’Italien Lorenzo Sonego, issu des qualifications et 96e sur le circuit de l'ATP.

Avec les informations de Agence France-Presse

Tennis

Sports