•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les deux Corées dans la course pour organiser le Mondial féminin en 2023

Les deux équipes sont alignées au centre du terrain.

Les équipes féminines de la Corée du Sud et de la Corée du Nord lors d'un match de la Coupe d'Asie en 2017.

Photo : Getty Images / KIM WON-JIN

Associated Press

La FIFA a révélé, mercredi, qu'une candidature conjointe de la Corée du Nord et de la Corée du Sud demeure en lice pour l'organisation de la Coupe du monde de soccer féminin de 2023.

Les neuf fédérations nationales qui ont manifesté leur intérêt le mois dernier ont respecté la date limite d'inscription mardi.

La FIFA a précisé que la Corée du Sud a exprimé son intérêt d'une candidature conjointe avec la Corée du Nord voisine. Toutefois, c'est la fédération internationale qui a initialement proposé cette idée à la Corée du Sud.

Les neuf pays, dont le Brésil et l'Afrique du Sud, qui ont accueilli la Coupe du monde masculine, doivent présenter leur dossier officiel de candidature d'ici le 4 octobre. Les autres candidats sont l'Argentine, l'Australie, la Bolivie, la Colombie, le Japon et la Nouvelle-Zélande.

Le processus de mise en candidature de la FIFA comprend « un engagement concret en faveur du développement durable et des droits de l'homme ».

Le conseil de la FIFA, composé de 37 membres, désignera le vainqueur en mars 2020.

La France accueillera la prochaine Coupe du monde féminine du 7 juin au 7 juillet 2019.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Soccer

Sports