•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Blue Jackets éliminent le Lightning avec un coup de balai

Columbus 7 - Tampa Bay 3 : Les faits saillants
Radio-Canada

L'impensable s'est produit mardi à Columbus. Les Blue Jackets ont sorti le balai, synonyme d'élimination en quatre matchs du Lightning de Tampa Bay, grâce à une victoire décisive de 7-3 pour clore la série du premier tour éliminatoire.

Très peu d'experts avaient donné la moindre chance aux Blue Jackets de l'emporter sur les détenteurs du trophée des Présidents, pressentis pour tout rafler jusqu'à la fin de la danse printanière.

Les troupiers de John Tortorella ont relevé l'immense défi qui se dressait devant eux avec brio.

« Rien n'a fonctionné pendant la série, je ne sais pas quoi dire », s'est contenté d'affirmer Nikita Kucherov.

« Ils ont été la meilleure équipe, a continué Steven Stamkos. Ils ont exécuté avec succès leur plan de match. Je ne sais pas quoi dire. Si nous avions les réponses, nous aurions gagné un match. »

Avant cette année, jamais une équipe ayant terminé la campagne au sommet du classement général dans l'ère moderne n'avait subi l'affront d'une élimination en quatre rencontres en lever de rideau.

Je suis content pour nos supporteurs, qui pourront nous voir jouer au deuxième tour et continuer à faire du chemin dans les séries. Il y a un buzz incroyable en ville, et ce sera encore plus bruyant au deuxième tour.

Seth Jones, défenseur des Blue Jackets de Columbus

Les vedettes offensives de part et d'autre ont eu l'occasion de montrer l'étendue de leur talent durant cet affrontement axé sur l'attaque, au grand dam du gardien Andrei Vasilevskiy, qui a repoussé 18 des 22 tirs envoyés dans sa direction.

Son opposant Sergei Bobrovsky a quant à lui réalisé 30 arrêts sur une possibilité de 33.

Le Lightning a bien mal commencé ce match capital pour sa survie. Ryan McDonagh a écopé d'une punition mineure après 45 secondes, ouvrant grandement la porte au jeu de puissance des Blue Jackets.

La recrue Alexandre Texier a profité de l'avantage d'un homme sur la patinoire pour toucher la cible. L'attaquant Pierre-Luc Dubois, également auteur de deux aides, a augmenté l'avance des siens avant même la fin de la quatrième minute de jeu.

Stamkos a rétréci l'écart de moitié à mi-chemin de la période initiale avec sa première réussite des séries. Il avait été tenu en échec lors des six derniers duels éliminatoires des siens.

La réplique est survenue au deuxième vingt par l'entremise de Seth Jones. Son rival Cédric Paquette s'est toutefois assuré de maintenir le Lightning à proximité en s'approchant de nouveau à une longueur des Blue Jackets.

Brayden Point a contribué à ramener Tampa Bay à la même hauteur que Columbus, avec un but en avantage numérique, mais cela n'a pas duré une minute. Oliver Bjorkstrand a redonné les commandes 4-3 aux locaux en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

Artemi Panarin, Alexandre Texier et Matt Duchene ont cloué le cercueil de l'organisation floridienne avec chacun une réussite dans un filet désert.

Surprise de taille

L'étonnant balayage contre Lightning a notamment été rendu possible grâce aux acquisitions du directeur général des Blue Jackets avant la date limite des échanges.

Jarmo Kekäläinen a effectivement signé des coups d'éclat en mettant la main sur les attaquants Matt Duchene et Ryan Dzingel deux jours consécutifs pour donner un coup de main à sa formation dans la course aux séries.

C'est un pas dans la bonne direction et un moment que les supporteurs et ce groupe attendaient depuis longtemps. Nous nous sommes battus pendant toute la saison. Je suis très fier de tout le monde pour avoir éliminé le Lightning comme nous l'avons fait.

Nick Foligno, capitaine des Blue Jackets de Columbus

Le Lightning a bouclé en avril l'une des meilleures saisons dans l'histoire de la Ligue nationale. Sa récolte de 62 victoires constitue un sommet qu'il partage avec l'édition 1995-1996 des Red Wings de Détroit.

« Nous allons célébrer un peu, ajoute Foligno. Je crois que nous méritons de célébrer un peu, mais nous allons ensuite nous préparer pour le prochain tour. Il y a seulement le quart du travail qui a été accompli. »

Les Blue Jackets affronteront au deuxième tour les Maple Leafs ou les Bruins.

Toronto mène la série 2-1 contre Boston.

Hockey

Sports