•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Ça donne des possibilités » : le milieu panaméen Omar Browne prêté à l'Impact

Omar Browne (à droite) avant son premier entraînement avec l'Impact, en compagnie de Rémi Garde Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Il y avait un nouveau visage à l'entraînement de l'Impact de Montréal mardi matin: le milieu de terrain Omar Browne, prêté du club panaméen du C.A. Independiente de La Chorrera, et dont l'entraîneur-chef Rémi Garde vante la polyvalence.

L'Impact détient aussi une option d'achat sur ce jeune joueur de 24 ans. Il pourra jouer quand il aura reçu son certificat de transfert et son visa et complété son examen médical.

« Omar Browne est un jeune joueur offensif qui vient ajouter de la profondeur à notre effectif. Il est doté d'une belle technique en mouvement, avec des qualités de vitesse et de puissance , a indiqué Rémi Garde par communiqué.

« Les joueurs que j’ai devant peuvent évoluer des deux côtés, mais ce qui est très intéressant avec Omar, c’est qu’il est ce que je recherchais : un joueur offensif gaucher, qui peut jouer aussi à droite en faux-pied. Selon les défenses qu’on rencontre, ça donne des possibilités. Je l’ai vu jouer à droite, mais aussi derrière un attaquant. On va le découvrir, on va essayer de tout faire pour le mettre à l’aise », a-t-il ajouté plus tard mardi lors d'un point de presse tenu au centre d'entraînement de l'équipe.

Browne [prononcé Brownie, NDLR] a passé toute sa carrière en première division panaméenne avec les clubs de Plaza Amador, Sporting San Miguelito, Chorrillo et Independiente. Il totalise 15 buts en 49 matchs au cours des deux dernières saisons avec Independiente.

Montréal est une très belle ville. Jouer à l’extérieur du Panama est un rêve que j’ai depuis que je suis petit. Je suis très content d’être ici pour moi et pour ma famille, et je suis ici pour gagner des championnats.

Omar Browne

Il a notamment aidé son équipe à atteindre les quarts de finale de la Ligue des champions de la CONCACAF. Il a marqué deux buts contre le Toronto FC en huitièmes de finale.

Il compte quatre sélections au sein de l'équipe nationale du Panama.

L'entraîneur du Bleu-blanc-noir n'a pas fermé la porte à ce qu'il intègre la formation samedi contre l'Union à Philadelphie, mais « on n’a pas toutes les autorisations administratives pour qu’il puisse jouer. On fait le maximum. J’espère que pour la fin de semaine ce sera possible ».

Par ailleurs, le milieu argentin Argentin Ignacio Piatti, qui soigne une blessure au genou gauche, s'est entraîné en solitaire à l'écart du groupe en effectuant quelques tours de terrain.

Garde a indiqué qu'il serait réévalué par un médecin plus tard cette semaine. Il demeure un cas incertain pour les trois matchs en huit jours que disputera le onze montréalais à partir de samedi.

Taïder et le collectif

De son côté, le milieu de terrain Saphir Taïder s’est dit heureux de la récolte de trois points au premier match à domicile, samedi, face au Crew de Columbus.

« Ce ne fut pas un match parfait de notre part, mais ça compense pour les rencontres où nous n’avons pas eu de point, mais où nous avions mieux joué », a d’abord indiqué Taïder.

Invité à commenter le fait d’avoir encore à disputer trois matchs en l’espace de huit jours, l'Algérien n’a clairement pas paru enchanté face à cette perspective.

Trois matchs en une semaine, c’est toujours compliqué… On avait un peu les jambes lourdes ce week-end en fin de match. Les résultats positifs de la dernière semaine donnent un bon coup au moral. C’est à nous d’en profiter pour le prochain match.

Saphir Taïder

Très sollicité en l’absence de Piatti, il a joué presque toutes les minutes depuis le début de la saison. Il a souligné que c’était plus difficile mentalement que physiquement.

« C’est dans la tête surtout. Avec les voyages, ça se ressemble, mais quand on est compétiteur et qu’on a envie de jouer, sur le terrain on n'y pense pas trop. Ensuite, il y a un groupe qui est là, tout le monde est disponible. On a pu le montrer au cours des derniers matchs où les jeunes sont rentrés. On aura besoin de tout le monde durant la saison. »

Mentionnons qu’en début d’après-midi, mardi, Taïder a quitté la séance d’entraînement. Il semblait ennuyé par un inconfort à la cuisse droite.

Soccer

Sports