•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nick Nurse prend le blâme pour les déboires de Kyle Lowry

L'attaquant Jonathan Isaac et le garde Michael Carter Williams du Magic d'Orlando Magic tentent de soutirer le ballon au meneur de jeu torontois.
Kyle Lowry Photo: La Presse canadienne / Nathan Denette
La Presse canadienne

Est-ce que Kyle Lowry aurait été plus efficace lors du premier match éliminatoire contre le Magic d'Orlando s'il avait participé à la dernière rencontre de la saison des Raptors de Toronto?

En cherchant à répondre à cette question lundi, l'entraîneur-chef Nick Nurse a décidé de prendre le blâme pour expliquer les déboires de Lowry.

Le meneur de jeu étoile n'a pas inscrit un seul point dans la défaite de 104-101 des Raptors contre le Magic samedi en ouverture de la série.

« Avec le recul, c'est facile de se dire que ce n'était pas la bonne décision », dit Nurse en faisant référence à la soirée de congé obtenue par Lowry pour clore la campagne mardi dernier face aux Timberwolves du Minnesota.

Lowry n'a réussi aucun de ses sept lancers samedi, mais a tout de même récolté huit aides et sept rebonds.

« Je l'ai rencontré et nous avons discuté, indique Nurse. Je lui ai rappelé qu'il doit être notre meneur et être solide. Il doit guider le jeu et suivre son instinct. »

Je dois aussi prendre une part de responsabilité. Je crois avoir bien géré Kyle pendant la deuxième moitié de la saison. Il jouait bien, se sentait bien, etc. Apparemment, je ne l'ai pas placé dans de bonnes conditions pour qu'il ait un impact sur le résultat. Je dois tout faire en mon pouvoir pour l'aider à avoir du succès.

Nick Nurse, entraîneur-chef des Raptors de Toronto

Nurse dit ne jamais avoir perdu confiance envers Lowry. Il a même préparé un jeu pour lui tard dans la rencontre.

« Kyle est un excellent tireur et a d'excellentes habiletés techniques et mécaniques, poursuit Nurse. Chaque fois qu'il tente un lancer, j'ai confiance que le ballon va rentrer dans le panier. »

Pour sa part, Lowry se sent en pleine forme avant le deuxième duel de la série mardi à Toronto.

« Ce n'est pas parce que je n'ai pas marqué un seul point que ça va changer mon jeu, affirme-t-il. L'aspect mental est important, mais je crois avoir bien joué même si j'ai raté quelques tirs. Nous avons perdu, et tout est amplifié. »

Le Magic, qui a égalé la fiche de 22-9 des Raptors dans la dernière ligne droite avant les séries, s'attend à voir des Raptors voraces au début du prochain match.

« Ils ne voulaient pas commencer la série en perdant devant leurs supporteurs, rappelle le pivot du Magic Nikola Vucevic. Nous nous attendons à les voir commencer le match en force. Ce sera un match divertissant. »

La série se poursuivra ensuite à Orlando pour les troisième et quatrième rencontres, présentées vendredi et dimanche.

Basketball

Sports