•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Kényan Lawrence Cherono gagne le Marathon de Boston au sprint

Il tient le trophée dans la main gauche.

Lawrence Cherono

Photo : The Associated Press / Winslow Townson

Radio-Canada

Le Kényan Lawrence Cherono a devancé l'Éthiopien Lelisa Desisa au sprint, lundi, pour remporter la 123e édition du Marathon de Boston.

À sa première participation à l’événement, Cherono a devancé l'ancien champion de 2015 par deux secondes au fil d’arrivée. Il a arrêté le chrono au bout de 2 h 7 min 57 s de course.

Un autre Kényan, Kenneth Kipkemoi (2:08:06), a complété le podium devant son compatriote Felix Kandi. Le champion 2017, Geoffrey Kirui, a fini 5e. Le Kenya a en fait décroché cinq des six premières places.

Cherono compte déjà six victoires dans des marathons. Il a récemment gagné celui d’Amsterdam en 2018.

Par un temps couvert et une température de 14 degrés Celsius, Cherono, Desisa et Kipkemoi se sont échappés du peloton avec un peu moins de 3 km à parcourir. Le sprint final a été lancé entre Cherono et Desisa à 200 m de l’arrivée.

Desisa semblait se diriger vers la victoire quand Cherono a puisé dans ses réserves pour le coiffer de justesse.

Chez les femmes, le titre est allé à l’Éthiopienne Worknesh Degefa. Elle a dominé la deuxième portion du parcours.

Elle a gagné avec un temps de 2 h 23 min 30 s et une avance de 42 s sur la Kényane Edda Kiplagat.

Defega est la huitième coureuse originaire de l’Éthiopie à triompher à Boston, et la troisième au cours des sept dernières années.

L’Américain Daniel Romanchuk (1:21:36) a été le plus rapide en fauteuil roulant. La Suisse Manuela Schar a fait sienne la course des dames en 1:34:19.

Avec les informations de Associated Press

Athlétisme

Sports