•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Blue Jackets mettent le Lightning au pied du mur

Matt Duchene célèbre son but marqué contre le Lightning. Photo: Getty Images / Kirk Irwin
Radio-Canada

La saison de tous les records du Lightning pourrait connaître une fin brutale mardi. L'équipe floridienne a baissé pavillon 3-1, dimanche, à Columbus. Les Blue Jackets, qui ont terminé la saison avec 30 points de moins que leur adversaire, mènent la série 3-0.

C’est sans Victor Hedman, blessé, et Nikita Kucherov, suspendu, que le Lightning avait l’intention de renverser la vapeur. Mais les choses ont pris une tout autre direction.

Propulsée par une foule bruyante, la formation de John Torterella n’a eu besoin que de 1 min 44 s pour prendre l’avance. Matt Duchene a inscrit les siens au tableau en récupérant une rondelle libre à l’embouchure du filet d’Andrei Vasilevskiy.

Cam Atkinson et Zach Werenski ont amassé les mentions d’aide sur la séquence.

Oliver Bjorkstrand a doublé l’avance des Blue Jackets quelques minutes plus tard. L’attaquant de 24 ans a profité d’un avantage numérique pour obtenir son premier but des séries éliminatoires.

Le Lightning a réduit l’écart de moitié en troisième période. Ondrej Palat a alors réussi à tromper la vigilance de Sergei Bobrovsky, mais c’était trop peu trop tard.

« Tu ne te rends pas si loin dans une saison sans avoir un très bon gardien et tu ne gagnes pas des matchs éliminatoires sans ton gardien. Sergei s'est dressé devant leurs joueurs lorsqu'ils ont augmenté l'intensité pendant une dizaine de minutes en troisième période, a déclaré l'entraîneur-chef des Blue Jackets, John Tortorella. Il ne dit rien et il va faire son travail. Il se prépare très bien et nous aurons besoin de lui pour gagner la quatrième partie. »

Atkinson a confirmé la victoire de son équipe dans un filet désert.

Bobrovsky a terminé la rencontre avec 30 arrêts. Dans la défaite, Vasilevskiy a accordé 2 buts sur 29 lancers.

Les Blue Jackets, qui ont un avantage de 12-2 au chapitre des buts marqués depuis qu'ils ont accusé un retard de 0-3 dans le premier match de la série, pourraient balayer le Lightning mardi à Columbus.

Dans l'histoire de la LNH, aucune équipe ayant remporté le trophée des Présidents n'a ensuite été balayée au premier tour des séries.

« À ce que je vois, nous jouons mardi. Ça veut donc dire que nous sommes toujours vivants », a fait valoir l'entraîneur-chef du Lightning, Jon Cooper.

Autre mauvais présage : seulement quatre équipes dans l'histoire de la LNH ont gagné une série après avoir été en retard 0-3. Les derniers à y être arrivés sont les Kings de Los Angeles en 2014 et ils avaient remporté la Coupe Stanley.

Avec les informations de La Presse canadienne

Hockey

Sports