•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Raptors veulent miser sur leur expérience contre le Magic

Leonard tente d'envoyer le ballon vers le panier en se défaisant de son adversaire du Magic, Nikola Vucevic.
Les Raptors auront besoin de la contribution de leur joueur vedette Kawhi Leonard pour venir à bout du Magic. Photo: La Presse canadienne / Frank Gunn
Radio-Canada

À l'aube de leur série de premier tour de la NBA, les Raptors de Toronto misent sur leur expérience des dernières saisons pour rivaliser avec leur adversaire, le Magic d'Orlando. Celui-ci en sera à sa première présence dans les séries en sept ans.

« Nous avons des champions dans notre équipe, des joueurs qui ont participé aux finales de l’Est et de l’Ouest et d’autres qui ont joué à de hauts niveaux. Ce n’est pas un stress supplémentaire. On doit simplement se dire d’aller au travail », a mentionné le meneur de jeu des Raptors Kyle Lowry jeudi.

Les représentants canadiens ont vu leur parcours s’arrêter abruptement l'an dernier dans un balayage des Cavaliers de Cleveland au deuxième tour. Les futurs finalistes étaient alors menés par l’actuelle vedette des Lakers de Los Angeles, LeBron James.

Pourtant, les Raptors avaient entamé les séries en 2017-2018 comme favoris dans l’Est.

Cette saison, seuls les Bucks de Milwaukee (60-22) ont eu une meilleure fiche que les Torontois (58-24). Ces derniers ont profité des derniers mois pour se renforcer avec l’ajout du centre Marc Gasol à la date limite des échanges, en plus du joueur étoile Kawhi Leonard et de Danny Green l’été dernier.

L’acquisition de ces vétérans permet aux Raptors de totaliser 502 matchs d’expérience en séries.

Septième pour Lowry, première pour Nurse

Quelque 62 de ces 502 rencontres ont été disputées par Kyle Lowry. Le natif de Philadelphie est 2e pour la moyenne de passes par match dans le circuit Silver (8,7) cette saison.

Même si son nombre de points par match n’a jamais été aussi bas depuis la saison 2012-2013, son entraîneur-chef Nick Nurse a confiance en lui.

« Il peut parfois changer le cours d’une partie en 90 secondes […] Je m’attends à de bonnes séries de sa part parce qu’il est à l'aise avec cette équipe, il aime son équipe et il est à l’aise avec le rôle qu’il a au sein de celle-ci », soutient Nurse.

« Avec la progression que Pascal [Siakam] a eue, Kawhi [Leonard] qui est incroyable, Marc [Gasol] qui est un bon joueur et Danny [Green] qui est lui-même, ce que je fais n’est pas important en ce qui concerne le pointage. Mon travail est de me présenter et mener avec énergie et passion », pense quant à lui Lowry, en poste avec les Raptors depuis sept ans.

Nick Nurse a, comme Lowry, participé aux cinq dernières séries des Raptors. Cependant, c’est la première fois qu’il y sera à titre d’entraîneur-chef. L’ancien adjoint à Dwayne Casey a remplacé ce dernier après son congédiement en 2018.

Une rare apparition pour le Magic

Le premier match de la série sera disputé samedi, à 17 h, à Toronto. Le Magic (42-40) tentera de créer la surprise après avoir attendu à dimanche avant de confirmer sa place dans les éliminatoires.

L'équipe floridienne prolonge sa saison pour la première fois depuis 2012, après plusieurs années de misère. Elle n’avait jamais fait mieux qu'une 11e place dans l’Est depuis la saison 2015-2016.

Ces années difficiles ont privé ses joueurs d'expérience dans les séries. Le meneur de jeu D.J. Augustin est le plus expérimenté du groupe avec 28 matchs. Les quatre autres partants des Floridiens en totalisent seulement 5.

Même s'il fait figure de négligé, le Magic a connu une fin de saison intéressante et espère mêler les cartes. Les hommes de Steve Clifford ont remporté 22 de leurs 31 dernières rencontres pour se faufiler dans le portrait éliminatoire.

On joue certainement bien pour une raison. On ne doit donc pas se réinventer parce que c'est un match de séries. On doit jouer de la manière dont on joue. Jouer de la manière dont on a joué lors des 31 derniers matchs.

Steve Clifford, entraîneur-chef du Magic

Le Magic a partagé ses quatre affrontements face aux Raptors cette saison. Dans une de ses victoires, Kawhi Leonard n'était pas en uniforme pour les Raptors. Dans l'autre, c'est Kyle Lowry qui n'y était pas. Les deux joueurs sont en bonne santé.

Avec les informations de La Presse canadienne, et Associated Press

Basketball

Sports