•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canadien Corey Conners à quatre coups de la tête au Tournoi des maîtres

Corey Conners

Corey Conners

Photo : The Associated Press / David J. Phillip

Radio-Canada

Corey Conners poursuit sur sa lancée. Après sa victoire au tournoi de Valero dimanche au Texas, le Canadien est tout près de la tête au premier jour du Tournoi de maîtres, jeudi, dominé par les Américains Bryson DeChambeau et Brooks Koepka.

Conners a remis une première carte de 70. Il partage le 11e échelon à -2 avec neuf golfeurs, dont les Américains Rickie Fowler et Tiger Woods, quadruple champion à Augusta.

« J'ai inscrit ce pointage et gagné quatre vestons verts. J'espère répéter ce scénario », a dit Woods.

Après des oiselets aux 13e et 14e trous, Conners a réalisé un aigle au 15e pour s'emparer du sommet du classement à -3. L'Ontarien de 27 ans a cependant perdu un coup avec un bogey au 18e.

DeChambeau et Koepka sont aux commandes à -6, une frappe devant leur compatriote Phil Mickelson (-5). Dustin Johnson (-4), des États-Unis, et Ian Poulter (-4), de l'Angleterre, suivent non loin derrière.

La première ronde du Tournoi des maîtres représente l'un des plus grands défis du monde du golf. Honnêtement, c'est bien de séparer un peu les bons des moins bons golfeurs. Et je ne veux pas dire qu'il y a de mauvais joueurs. C'est simplement pour dire que c'est un parcours très difficile et tous les aspects de votre jeu doivent être à point.

Le golfeur Bryson DeChambeau

DeChambeau a terminé sa journée en beauté avec des oiselets aux quatre derniers fanions pour rejoindre Koepka.

Ce dernier a retranché un coup dans cinq des six premiers trous du neuf de retour (10e, 12e, 13e, 14e et 15e) pour se propulser en tête.

L'Australien Adam Scott, vainqueur en 2013, fait partie d'un quintette de golfeurs au 6e rang.

L’autre Canadien en lice, Mike Weir, a joué la normale. Celui qui a remporté le veston vert en 2003 pointe au 29e échelon en compagnie de 16 rivaux.

Certains favoris, tels que le champion en titre Patrick Reed (+1), Rory McIlroy (+1) et Jordan Spieth (+3), n'ont pas été en mesure d'en faire autant. Les deux premiers se retrouvent à égalité en 44e position, tandis que le troisième est 63e.

« J'ai fait beaucoup trop d'erreurs, en particulier sur des situations plutôt simples », a dit McIlroy.

Golf

Sports