•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Jets sont fin prêts pour leur série face aux Blues

Mark Scheifele (55) et Kevin Hayes discutent lors d'un entraînement des Jets de Winnipeg à l'aube de la série face aux Blues de Saint-Louis

Mark Scheifele (55) et Kevin Hayes lors d'un entraînement des Jets de Winnipeg à l'aube de la série face aux Blues de Saint Louis.

Photo : La Presse canadienne / JOHN WOODS

Pierre-Gabriel Turgeon
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les Jets de Winnipeg savent que le défi sera de taille face à une formation qui a connu une fin de saison exceptionnelle. Si l'on se fie à la fin de parcours de l'équipe winnipégoise, les Blues de Saint Louis prennent le départ avec une longueur d'avance.

Avec l’avantage de la patinoire, les Jets espèrent faire aussi bien qu’ils l’ont fait en saison avec une fiche de 25-12-4, bon pour le 6e rang de la LNH en ce qui a trait au nombre de revers à domicile. L’an dernier, les Jets ont remporté les matchs no 1 des trois séries auxquelles ils ont pris part.

« C’est l’expérience que nous pouvons en retirer. On connaît l’atmosphère d’un match no 1 d’une série. La première période, l’énergie est incroyable, donc on connaît ça, nous l’avons vécu l’an passé », a lancé l’attaquant des Jets Mathieu Perreault.

Les Blues s’amènent à Winnipeg après avoir conclu la saison avec une fiche de 8 victoires à leurs 10 dernières rencontres.

Les Jets ont eu le meilleur cette saison sur les Blues, remportant trois des quatre duels. Il faut dire cependant que tous ces matchs ont été disputés lors de la première moitié du calendrier. À ce moment, l’équipe du Missouri n’avait toujours pas pris sa vitesse de croisière et l’entraîneur-chef, Craig Berube, venait à peine d’être nommé.

« L’arrivée de [Jordan] Binnington a vraiment solidifié notre jeu défensif, a expliqué David Perron, des Blues. Je pense que nous avons un bon système de jeu, on le sait depuis le début de la saison. Aussi, Craig Berube a donné un rôle à tout le monde que l’on a rempli, on se sent important dans l’équipe et c’est très important pour connaître du succès à long terme. »

Le gardien Jordan Binnington (24-5-1) en sera à une première participation en séries éliminatoires. Mercredi, le gardien s’est retrouvé au cœur d’une controverse lorsque certains de ses messages Twitter concernant des femmes en burqa et un chauffeur de taxi qui parlait dans une autre langue ont refait surface. Ces gazouillis ont été publiés en 2013 et 2014.

« Ça fait un certain temps, j’étais un adolescent et c’était du sarcasme », a souligné Binnington après l’entraînement en assurant que cette histoire ne le dérangerait pas à l’aube de cette série. Ces messages ont depuis été supprimés de la page Twitter du gardien recrue.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !