•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Record canadien et meilleur temps mondial de l’année pour Kylie Masse

Elle sort le visage de l'eau.
Kylie Masse Photo: The Canadian Press / JASON FRANSON
Radio-Canada

La nageuse canadienne Kylie Masse a amélioré son propre record canadien au 200 m dos, vendredi soir, aux essais nationaux à Toronto. C'est aussi le temps le plus rapide de l'année sur la scène mondiale.

Déjà assurée d’une participation aux prochains mondiaux, la nageuse de 23 ans, originaire de La Salle, a franchi la distance en 2 min 5 s 94/100 dans la piscine du Centre sportif panaméricain.

Masse a devancé la médaillée d’argent, Taylor Ruck, de Kelowna en Colombie-Britannique, par 76 centièmes de seconde.

« Je ne m’attendais pas à battre mon record, mais je tente toujours de réussir le meilleur temps, a dit Masse. Je suis très contente de ce résultat. J’avais déjà ma place au sein de l’équipe sur 100 m et cela m’a donné confiance pour aborder le 200. »

Par ailleurs, l’Ontarienne Maggie MacNeil a remporté le 100 m papillon devant l’Albertaine Rebecca Smith et la quadruple médaillée olympique Penny Oleksiak.

Oleksiak ne pourra donc pas prendre le départ de cette épreuve aux Championnats du monde. Elle avait récolté une médaille d’argent sur cette distance à Rio en 2016.

Du côté masculin, Markus Thormeyer a signé une troisième victoire à ces essais nationaux, ajoutant le 200 m dos à son palmarès. Le Vancouverois a devancé de justesse Cole Pratt, de Calgary.

Pour se qualifier pour les mondiaux, les nageurs canadiens doivent terminer parmi les deux premiers d’une épreuve tout en réalisant le temps standard établi par la Fédération internationale de natation.

Les Championnats du monde de natation se dérouleront en août, à Gwangju, en Corée du Sud.

Plus de 600 nageurs participent à ses essais nationaux et tentent de se qualifier pour les Championnats du monde, les mondiaux de paranatation, les Jeux Panaméricains (Lima, Pérou), les Jeux parapanaméricains, les Universiades et les mondiaux juniors.

Les équipes seront connues dimanche soir.

Avec les informations de La Presse canadienne

Natation

Sports