•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Shapovalov et Auger-Aliassime en hausse à l'aube de la saison sur terre battue

Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov

Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov

Photo : La Presse canadienne

Radio-Canada

Denis Shapovalov entre dans le top 20 du classement de l'ATP, publié lundi, grâce à sa présence en demi-finales à Miami. Félix Auger-Aliassime, qui a lui aussi atteint le carré d'as en Floride, le suit de près au 33e rang.

Les tournois d'Indian Wells et de Miami ont ouvert les yeux du monde sur la qualité du tennis canadien.

Shapovalov et Auger-Aliassime ont tous les deux atteint les demi-finales du Masters 1000 de Miami, et ils grimpent au classement mondial.

Shapovalov, qui était 23e, gagne trois places et entre dans le top 20 par la grande porte avec sa demi-finale à Miami.

Il rejoint parmi les 20 premiers son compatriote Milos Raonic, qui cette semaine a perdu un rang et glisse au 15e échelon.

Auger-Aliassime fait un plus grand bond, puisqu'il gagne 24 places. Hier au 57e rang, il est aujourd'hui 33e.

Le début d'année est exceptionnel pour les représentants de l'unifolié.

« On avait eu de belles performances de Denis il y a deux ans à la Coupe Rogers, une demi-finale à Montréal », a rappelé Eugène Lapierre, vice-président de Tennis Canada pour le Québec à RDI Matin, lundi.

Félix Auger-Aliassime renvoie la balle à son adversaire Christopher Eubanks au deuxième tour des Internationaux d'Australie.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Félix Auger-Aliassime avait défait le Belge Arthur De Greef au premier tour des qualifications.

Photo : Getty Images / Graham Denholm

« Félix est d'un an son cadet, et on s'attendait à ce qu'il commence, là, à bien jouer, mais les résultats à Miami dépassent toutes nos attentes. D'ailleurs, les deux sont surpris de leurs résultats », affirme le dirigeant.

Continuité sur terre battue

La saison de terre battue commence. Elle apportera d'autres questions.

« Félix a déjà eu de bons résultats sur terre battue au début de l'année en Amérique du Sud », tient à rappeler M. Lapierre.

En février, le Québécois a été finaliste du tournoi de Rio de Janeiro, la première finale de sa carrière dans un tournoi de l'ATP, avant d'atteindre les quarts de finale à Sao Paulo.

Il a remporté 7 victoires en 11 matchs sur cette surface depuis le début de l’année, y compris les rencontres en Coupe Davis.

C’est à Monte-Carlo, à la mi-avril, qu’Auger-Aliassime retrouvera l'ocre.

Félix Auger-Aliassime (gauche) et Eugène Lapierre, vice-président de Tennis Canada, région du QuébecAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Félix Auger-Aliassime (gauche) et Eugène Lapierre, vice-président de Tennis Canada, région du Québec

Photo : Tennis Canada / Coupe Rogers

Et il y a la résistance à l'effort.

Les matchs se suivent beaucoup plus rapidement qu'avant. Malgré leur jeune âge, ils ne sont pas à l'abri des blessures.

« Depuis qu'ils ont 14 ans, on les suit, et ils sont bien suivis, assure-t-il. Avant, dans les centres régionaux où ils jouaient, et au Centre national ensuite. Et vous pouvez voir l'équipe qui les suit à chaque match, il y a l'entraîneur et le préparateur physique, parfois deux. On veut s'assurer qu'il n'y ait rien qui brise. »

Les problèmes à l'épaule droite qui font souffrir Bianca Andreescu montrent bien que ce ne sont pas des machines.

La terre fait peur à Roger

Le Suisse Roger Federer, vainqueur dimanche du 101e tournoi de sa carrière, récupère la 4e place au classement mondial, qu'il avait cédée à l'Autrichien Dominic Thiem le 18 mars.

Il ne pense pas au record de 109 titres de Jimmy Connors et à la place de no 1 mondial.

« Je ne sais pas si je vais remporter un autre titre du grand chelem. Il y a de ça plusieurs années, je disais la même chose, et j'en ai gagné trois de plus », a-t-il rappelé.

Roger FedererAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Roger Federer

Photo : Getty Images / PAUL CROCK/AFP/

Le Suisse se fixe des objectifs par tranche de six mois. Pour l'instant, c'est la terre battue qui l'angoisse.

Il va maintenant relever un défi qui s'annonce compliqué. Rejouer sur terre battue après presque trois années d'absence pour ménager son dos.

« C'est peu dire que je ne suis pas très confiant, je ne sais même plus comment on glisse sur la terre battue », a affirmé le vainqueur des Internationaux de France en 2009.

Et il y a bien sûr l'équilibre familial, très important pour lui.

Tant que sa famille supportera ses absences et acceptera de le suivre dans ses longs déplacements, tant que son corps ne le fera pas (trop) souffrir et tant qu'il sentira capable de battre les meilleurs, il se voit continuer.

« En ce moment, ces trois planètes sont alignées », a insisté Federer.

C'est toujours le Serbe Novak Djokovic qui est en tête, malgré son élimination en huitièmes de finale à Miami, loin devant Rafael Nadal, qui lui avait déclaré forfait en raison d'une blessure.

Le jeune Grec de 20 ans Stefano Tsitsipas gagne deux places pour se hisser au 8e rang, son meilleur classement.

L'Allemand Alexander Zverev, sorti dès le deuxième tour en Floride, reste au 3e rang.

Classement de l'ATP au 1er avril 2019 :

  • 1. Novak Djokovic (SRB) 11 070 points
  • 2. Rafael Nadal (ESP) 8725
  • 3. Alexander Zverev (GER) 6040
  • 4. Roger Federer (SUI) 5590 (+1)
  • 5. Dominic Thiem (AUT) 4765 (-1)
  • 6. Kei Nishikori (JPN) 4200
  • 7. Kevin Anderson (RSA) 4115
  • 8. Stefanos Tsitsipas (GRE) 3240 (+2)
  • 9. Juan Martin del Potro (ARG) 3225 (-1)
  • 10. John Isner (USA) 3085 (-1)
  • 11. Marin Cilic (CRO) 3015
  • 12. Karen Khachanov (RUS) 2810
  • 13. Borna Coric (CRO) 2345
  • 14. Daniil Medvedev (RUS) 2295 (+1)
  • 15. Milos Raonic (CAN) 2140 (-1)
  • 16. Marco Cecchinato (ITA) 2021
  • 17. Nikoloz Basilashvili (GEO) 1930 (+2)
  • 18. Fabio Fognini (ITA) 1885 (-1)
  • 19. Gaël Monfils (FRA) 1875 (-1)
  • 20. Denis Shapovalov (CAN) 1820 (+3)
  • 33. Félix Auger-Aliassime (CAN) 1245 (+24)
Avec les informations de Agence France-Presse

Tennis

Sports