•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Sporting inflige à l'Impact sa plus lourde défaite en MLS

Felipe Gutierrez (à droite) a inscrit le troisième but du Sporting contre l'Impact.

Photo : Associated Press / Ryan Weaver

Radio-Canada

L'Impact de Montréal a passé un pénible samedi après-midi à Kansas City, où le Sporting lui a fait subir un cuisant revers de 7-1.

Jamais l'Impact n'avait perdu par un tel écart depuis son entrée en MLS.

Krisztian Nemeth a inscrit un triplé, tandis que Johnny Russell a touché la cible deux fois. Felipe Gutierrez et Gianluca Busio ont aussi marqué pour les locaux (2-1-1). Le remuant ailier Gerso Fernandes a maltraité la défense montréalaise et a donné deux passes décisives, tout comme le milieu central Roger Espinoza.

« Je pense que nous avons donné le bâton pour nous faire battre, a dit de façon imagée l'entraîneur Rémi Garde. Nous avons beaucoup d'erreurs, beaucoup trop. Ceux qui étaient sur le terrain et ceux qui ne pouvaient pas y être. Je pense qu'il faut respecter le jeu. Bravo à nos adversaires du jour, qui ont fait une belle démonstration de simplicité dans le jeu. »

Saphir Taïder a marqué le seul but des Montréalais en toute fin de rencontre.

« Je pense que nous avons laissé beaucoup trop d'espace en première période, nous sommes allés les chercher trop souvent, a affirmé Garde. J'avais peut-être mal expliqué mes intentions pour ce match. Le message est peut-être mal passé. Il faut poser des questions et analyser et travailler avec les joueurs. »

Krisztian Nemeth marque un but contre Evan Bush.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Krisztian Nemeth marque un but contre Evan Bush.

Photo : Associated Press / Ryan Weaver

L’Impact (2-2-0), après qu’Orji Okwonkwo eut raté une chance en or d’ouvrir la marque dans la première minute, a accordé occasion par-dessus occasion au Sporting, qui a cadré neuf frappes, sept de plus que le Bleu-blanc-noir, qui n’a plus gagné au Kansas depuis 2013.

En l’absence d’Ignacio Piatti, blessé, Garde a déplacé Taïder de l’axe du milieu de terrain au côté gauche. Le Canadien Shamit Shome a pris son poste.

L’arrière central Rudy Camacho a remplacé Zakaria Diallo, qui était suspendu, tandis qu’Okwonkwo a été titularisé en catastrophe parce qu'Harry Novillo avait perdu son passeport et n’avait donc pas pu entrer aux États-Unis.

L’Impact sera de retour au jeu le samedi 6 avril sur le terrain du New York City FC, sèchement battu vendredi à Toronto.

Match à oublier

L'Impact a cogné à la porte tôt dans le match. Un échange rapide en milieu de terrain entre Daniel Lovitz et Taïder a permis à Lovitz de filer sur le flanc gauche. Il a enchaîné avec un centre, mais Okwonkwo n'a pas été en mesure de dévier le ballon dans l'objectif.

Le vent a rapidement tourné. Le Sporting a ouvert la marque à la 10e minute. Un centre d’Espinoza a rejoint Nemeth devant la surface de réparation montréalaise. Son tir a été bloqué, mais Russell a récupéré le ballon et sa frappe a abouti dans le filet.

Le Sporting a ensuite confirmé sa victoire grâce à deux buts tard en première mi-temps.

Une transition rapide a permis au Sporting de se retrouver à deux contre zéro devant le gardien Evan Bush après que Gerso eut déjoué le défenseur Victor Cabrera. Gerso a ensuite remis à sa droite à Nemeth, qui a pu tirer dans un filet ouvert à la 43e minute.

Gutierrez est revenu à la charge dans les arrêts de jeu de la première période. Un autre long ballon d'Espinoza a lancé Gerso derrière la défense montréalaise. Cette fois le Bissaoguinéen a rejoint Gutierrez grâce à un centre. Gutierrez a facilement complété la manœuvre.

Si l'Impact espérait repartir à zéro en deuxième demie, le Sporting lui a rapidement redonné l'heure juste. Russell a inscrit son deuxième but de la rencontre dès la 50e minute.

L'Écossais s'est retrouvé en un contre u devant Camacho. Il l'a facilement déjoué avec un geste vers l'intérieur avant de battre Bush grâce à un tir précis du côté éloigné.

Nemeth est revenu à la charge à la 68e minute.

Busio a ensuite profité de la générosité de Cabrera devant la surface montréalaise pour faire mouche à la 78e minute, puis Nemeth a réussi son tour du chapeau à la 84e minute.

Avec les informations de La Presse canadienne

Soccer

Sports