•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ignacio Piatti incertain pour le match de l'Impact à Kansas City

Ignacio Piatti
Ignacio Piatti Photo: The Canadian Press / Paul Chiasson
Radio-Canada

L'Impact de Montréal (2-1-0) sera possiblement privé de son arme offensive de prédilection samedi à Kansas City. « Il y a de forts doutes » qu'Ignacio Piatti puisse affronter le Sporting (1-1-1), a affirmé l'entraîneur-chef Rémi Garde, mardi.

Blessé, Piatti n'a toujours pas foulé le terrain avec ses coéquipiers depuis la rencontre du 16 mars à Orlando. Il s'est toutefois entraîné en solitaire.

Garde n'a pas voulu fournir de plus amples informations concernant l'état de santé de son milieu de terrain émérite. « J'ai un devoir de réserve de m'exprimer sur les événements qui se passent dans les matchs », s'est-il contenté de dire.

Piatti a inscrit un doublé face à l'Orlando City SC (1-1-2) pour porter son total à trois buts cette saison. Il s'agit d'un sommet dans le circuit Garber qu'il partage avec six joueurs, dont Wayne Rooney.

La semaine dernière, la MLS a remis au joueur argentin une amende dont la somme n'a pas été dévoilée en raison d'une réaction exagérée commise durant ce match en Floride.

Piatti a subi un contact avant de chuter dans la surface de réparation lors des arrêts de jeu de la première mi-temps.

« Je trouve que c'est sévère, a commenté Garde. Honnêtement, c'est sévère [...] Nacho est dans son dribble et il y a plus ou moins une obstruction de l'adversaire qui ne mérite pas un tir de pénalité, mais on n'est pas, pour moi, dans le cas d'un joueur qui en rajoute, qui cherche [à attirer l'attention de l'arbitre]. »

D'ailleurs, si on regarde son comportement a posteriori de la faute, il se relève très vite, en deux secondes il est debout et va parler à l'arbitre, sans véhémence aucune. Aucun autre joueur de l'Impact ne réclame [un tir de pénalité].

L'entraîneur-chef Rémi Garde

« Je suis un petit peu déçu de ça, surtout que Nacho ne s'est toujours pas entraîné après ce match parce qu'à un autre moment de la rencontre, il a été victime de quelque chose dont on n'a pas parlé non plus », a-t-il poursuivi.

Une entente avec Amar Sejdic

Le milieu de terrain Amar Sejdic a par ailleurs signé un contrat d'un an assorti de trois années d'option avec l'Impact, qui en a fait son premier choix au dernier repêchage de la MLS.

Choix de deuxième tour, 34e au total, ce joueur de l’Université du Maryland a inscrit 22 buts en plus d’amasser 16 passes décisives en 82 matchs avec les Terrapins.

Rémi Garde a accueilli Amar Sejdic au sein de la famille de l'Impact au repêchage de la MLS, le 11 janvier dernier.Rémi Garde a accueilli Amar Sejdic au sein de la famille de l'Impact au repêchage de la MLS, le 11 janvier dernier. Photo : icon sportswire via getty images / Icon Sportswire

Le 9 décembre dernier, Sejdic avait marqué le seul but de la finale de la NCAA, aidant ainsi les Terrapins à mettre la main sur la College Cup.

Âgé de 22 ans, il compte deux sélections (2016 et 2018) au sein de l’équipe d’étoiles de la Big Ten Conference.

Dans le communiqué publié par l’Impact, l’entraîneur-chef Rémi Garde se réjouit de l’entente.

« Le potentiel et l'état d'esprit affichés par Amar Sejdic lors du camp présaison m'ont convaincu qu'il pourrait aider le groupe à atteindre ses objectifs. Notre défi est de l'aider à passer du niveau universitaire américain au niveau des exigences grandissantes de la MLS. Je lui souhaite la bienvenue avec l'Impact », a déclaré Garde.

Avec les informations de Félix St-Aubin

Soccer

Sports