•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bianca Andreescu championne du tournoi d’Indian Wells

Bianca Andreescu Photo: Associated Press / Mark J. Terrill
Radio-Canada

À seulement 18 ans, Bianca Andreescu est devenue la première joueuse invitée à être sacrée championne du tournoi d'Indian Wells. La Canadienne a vaincu l'Allemande Angelique Kerber en trois manches de 6-4, 3-6 et 6-4, dimanche, en Californie.

Mal en point physiquement, au point de recevoir deux visites de la thérapeute en troisième manche pour une douleur au bras droit, puis pour des crampes, Andreescu a trouvé le moyen d'avoir le dernier mot face à Kerber, vétérane de 31 ans.

Andreescu s'est ainsi offert l'un des titres les plus prestigieux du circuit. Déjà très en vue depuis le début de l'année, elle a réussi un exploit rare et marche sur les traces des plus grandes : elle s'est imposée dès sa première apparition à Indian Wells, comme l'Américaine Serena Williams en 1999.

« Comme je le dis souvent, si tu rêves en grand, tu peux réussir quelque chose de grand, c'est incroyable, c'est fou », a souligné Andreescu, qui sera 24e joueuse mondiale lundi, après avoir remporté son 28e match de l'année.

« Quand je suis revenue dans les vestiaires, j'ai eu le vertige [...] Ce titre va me donner de la confiance pour le reste de la saison. Je vais essayer de faire de mon mieux, je ne n'ai pas de pression, mais je sais aussi que rien n'est jamais acquis, on ne sait pas ce qui va se passer la semaine prochaine. »

La Canadienne Bianca Andreescu remporte le tournoi d'Indian Wells

Un début de match éclatant

L’Ontarienne a commencé la rencontre sur les chapeaux de roues en brisant son adversaire d’entrée. Kerber, 8e au monde, a facilité le bris avec une double faute sur son service.

Andreescu, classée 60e au monde, a par la suite montré l’étendue de son talent avec un mélange de puissance et de finesse. Les deux joueuses ont fait jeu égal jusqu’à 5-4, moment où Andreescu a utilisé son service pour mettre fin à la première manche 6-4.

Le joyau du tennis canadien a réussi 14 coups gagnants dans la première manche, contre seulement 6 pour l’ancienne no 1 mondiale.

En deuxième manche, Kerber a rendu la pareille à sa jeune adversaire avec un bris en début de manche pour prendre l’avance 3-1. La gagnante de trois titres du grand chelem a utilisé son expérience pour reprendre le contrôle du match.

Andreescu, qui a passé sa frustration sur sa raquette après un autre bris de service, a laissé filer la deuxième manche 3-6 en 47 minutes.

Bianca AndreescuBianca Andreescu Photo : Associated Press / Mark J. Terrill

Une fin douloureuse, mais heureuse pour Andreescu

Dans la manche ultime, la joueuse d’origine roumaine a dû avoir recours à un thérapeute sportif pour soulager une douleur au bras droit. Kerber en a profité pour obtenir le bris et faire 3-2.

Andreescu a répliqué avec deux bris pour prendre l'avance 5-3. La Canadienne a ensuite complété le travail avec sa quatrième balle de match pour devenir la plus jeune gagnante du tournoi depuis Serena Williams en 1999.

« Elle a très bien joué durant tout le tournoi, je savais qu'il fallait pour la battre que je produise mon meilleur tennis, ce que je n'ai pas fait, a déclaré Kerber après la rencontre. Elle mérite sa victoire. Quand elle joue aussi bien qu'elle l'a fait dans la troisième manche, il n'y a pas grand-chose à faire. Elle avait peut-être des crampes, mais elle frappait fort et arrivait à abréger les échanges. Je n'ai pas pu en profiter. »

C’était déjà la troisième finale pour Andreescu depuis le début de la saison, après son titre à Newport Beach et une défaite dans le match ultime à Auckland.

Elle en a épaté plus d'un depuis le début de l'année, passant du 107e au 60e rang mondial depuis le mois de janvier. Grâce à son sacre californien, Andreescu est assurée de faire son entrée dans le top 25.

Tennis

Sports