•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hugo Houle 23e de Paris-Nice, le Colombien Egan Bernal vainqueur

Hugo Houle en plein effort
Hugo Houle Photo: Getty Images
Radio-Canada

À l'âge de 22 ans, le jeune Colombien Egan Bernal (Sky) a remporté Paris-Nice, dimanche, dont la 8e et dernière étape est revenue à l'Espagnol Ion Izagirre Insausti, coéquipier d'Hugo Houle chez Astana. Le Québécois a quant à lui pris le 23e échelon du classement général de la course printanière.

Bernal a préservé une avance d'une quarantaine de secondes sur son compatriote Nairo Quintana (Movistar) et a signé la sixième victoire de l'équipe Sky à Paris-Nice dans les huit dernières années. Les efforts de Quintana ont failli lui rapporter, mais le grimpeur a dû se contenter de la deuxième place, à 39 secondes de Bernal. Michal Kwiatkowski, aussi membre de l'équipe Sky, a complété le podium.

Quintana a augmenté la cadence dans la commune de Peille, et il a mené un groupe de 12 cyclistes au sommet de la côte. Le Colombien s'était forgé une avance de 55 secondes devant Bernal à un certain moment pendant l'épreuve, mais le groupe s'est dissous pendant la descente vers Nice et coûté le titre au champion du Tour d'Italie et d'Espagne.

Astana remporte la 8e étape

Izagirre a été le plus rapide de l’étape du jour. Il a franchi l’arrivée en solo, après avoir largué ses partenaires d'échappée dans le dernier droit. Il a parcouru les 110 km en un temps de 2 h 41 min 10 s. L’Allemand Olivier Naesen, en tête d’un groupe de six coureurs, a terminé au 2e rang, 18 secondes plus tard.

Hugo Houle s’est classé 38e, avec un retard de 6 minutes. Durant la majorité de la course, il a roulé dans le peloton de tête aux côté de trois de ses coéquipiers.

« Ç’a été une superbe opération pour notre équipe aujourd’hui! Je me suis retrouvé devant avec trois de mes coéquipiers et nous avions pour plan de mettre de la pression sur l’équipe Sky. Nous avons roulé à fond! Ç’a été difficile, surtout avec les cinq montées, mais ça nous a permis de conclure avec une belle victoire », a affirmé Houle.

Même si l’équipe Astana n’a pas été en mesure de terminer avec un coureur sur le podium du général, l’ambiance était somme toute positive lors de l’arrivée des cyclistes à Nice. « C’est sûr que l’objectif est toujours de gagner, mais nous nous sommes bien battus avec ce qu’on avait comme effectif. Nous n’avons pas de podium au cumulatif, mais nous avons rattrapé le tir avec deux victoires d’étapes », a poursuivi le cycliste de Sainte-Perpétue.

Au point de vue personnel, Hugo Houle a connu une semaine à la hauteur de ses attentes. « J’ai vraiment prouvé que j’étais un coureur solide. En début de semaine, j’étais devant lors de courses sur le plat et, dans les derniers jours, j’étais encore dans le groupe de tête pour les montées. J’ai été de toutes les situations et j’ai démontré que je suis un atout important pour l’équipe », a fait valoir l’athlète de 28 ans.

Classement final de Paris-Nice après la 8e étape:

  • 1. Egan Bernal (COL/SKY) 29 h 17 min 02 s
  • 2. Nairo Quintana (COL/MOV) à 39 secondes
  • 3. Michal Kwiatkowski (POL/SKY) 1:03
  • 4. Jack Haig (AUS/MIT) 1:21
  • 5. Romain Bardet (FRA/ALM) 1:45
  • 6. George Bennett (NZL/JUM) 2:20
  • 7. Rudy Molard (FRA/FDJ) 3:02
  • 8. Bob Jungels (LUX/DEC) 3:06
  • 9. Luis Leon Sanchez (ESP/AST) 3:12
  • 10. Ilnur Zakarin (RUS/KAT) 4:07
  • 23. Hugo Houle (CAN/AST) 15:20
Avec les informations de Agence France-Presse, et La Presse canadienne

Cyclisme sur route

Sports