•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hugo Houle s'approche du top 10 sur la route de Paris-Nice

Hugo Houle en plein effort
Hugo Houle Photo: Getty Images
Radio-Canada

Le Québécois Hugo Houle est 11e au classement général de la célèbre course sur route printanière Paris-Nice, à la veille des deux dernières étapes qui auront lieu samedi et dimanche.

Houle a terminé au 13e rang de la sixième étape, courue vendredi de Peynier à Brignoles. Le sprint final s'est disputé à 40 coureurs, dont Houle, qui a donc fini avec le même chrono que le gagnant.

À deux jours de l'arrivée, le coureur de l'équipe Astana a 1 minute 38 secondes de retard sur le maillot jaune. Il est à 14 secondes de la 10e place au classement général.

« C’est une bonne journée pour l’équipe Astana, a indiqué le cycliste de Sainte-Perpétue. Je suis surtout content que mes coéquipiers et moi ayons réussi à éviter les nombreuses chutes et à ne pas nous blesser. »

Selon Houle, les routes sinueuses et le vent sont à l’origine de ces accidents, qui ont surtout eu lieu dans les 40 derniers kilomètres du parcours. Les vents qui frappent les cyclistes de côté étirent le peloton et font en sorte que les cyclistes doivent batailler durement pour défendre leur position.

« Ça peut arriver à tout moment et on ne peut pas vraiment prendre le temps de relaxer. Ça gruge beaucoup d’énergie et c’est une des raisons qui expliquent pourquoi le Paris-Nice est si demandant jusqu’à maintenant », a-t-il constaté.

C'est l'Irlandais Sam Bennett (Bora) qui a enlevé au sprint vendredi à Brignoles cette sixième étape, sa deuxième victoire d'étape depuis le départ de la course.

Le sprint final a été le théâtre d'une chute qui a retardé notamment l'Australien Caleb Ewan et le Français Christophe Laporte.

Le Polonais Michal Kwiatkowski (Sky) garde le maillot jaune à la veille de l'avant-dernière étape au col du Turini, dans l'arrière-pays de Nice.

Pour remporter la victoire, vendredi, Sam Bennett a réussi à doubler in extremis le Français Arnaud Démare, qui a conclu son effort à une demi-longueur du vainqueur.

L'Italien Matteo Trentin, champion d'Europe, s'est classé troisième.

Sam Bennett, 28 ans, avait déjà gagné la troisième étape, mardi, à Moulins sur Yzeure. L'Irlandais avait gagné en 2018 trois étapes du Tour d'Italie.

Samedi, ce sera l'étape reine du Paris-Nice: l'avant-dernière étape (181,5 km) part de Nice et rejoint le col du Turini, pour la seule arrivée au sommet de la semaine.

L'étape comportera cinq ascensions avant la montée finale de 14,9 kilomètres à 7,3% de pente.

« C’est une grosse étape samedi avec beaucoup de montagnes. Je pense que ça va être une étape-clé afin de déterminer les premiers cyclistes du classement final », a mentionné Hugo Houle, jugeant que les deux dernières journées seront très exigeantes.

Classement général de Paris-Nice après la 6e étape:

  • 1. Michal Kwiatkowski (POL/SKY) 21 h 35:36
  • 2. Egan Bernal (COL/SKY) à 18 secondes
  • 3. Luis Leon Sanchez (ESP/AST) 22
  • 4. Wilco Kelderman (NED/SUN) 1:00
  • 5. Bob Jungels (LUX/DEC) 1:00
  • 6. Nairo Quintana (COL/MOV) 1:04
  • 7. Félix Gorssschartner (AUT/BOR) 1:08
  • 8. Jack Haig (AUS/MIT) 1:17
  • 9. Rudy Molard (FRA/FDJ) 1:21
  • 10. Romain Bardet (FRA/ALM) 1:24
  • 11. Hugo Houle (CAN/AST) 1:38
  • 12. Tony Gallopin (FRA/ALM) 1:39
  • 13. George Bennett (NZL/JUM) 1:42
  • 14. Ilnur Zakarin (RUS/KAT) 1:54
  • 15. Dylan Teuns (BEL/BAH) 1:55
Avec les informations de Agence France-Presse

Cyclisme

Sports