•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Stefan Luitz récupère sa victoire de Beaver Creek

Stefan Luitz

Stefan Luitz

Photo : Getty Images / Sean M. Haffey

Radio-Canada

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a décidé de redonner au skieur allemand Stefan Luitz sa victoire dans le slalom géant de Beaver Creek, après une première disqualification par la Fédération internationale de ski (FIS). C'est ce qu'a indiqué vendredi son avocate.

Luitz avait remporté en décembre le premier slalom géant de sa carrière, de retour à la compétition après plusieurs mois de convalescence.

Il s'est vu retiré sa victoire par la FIS, après avoir été vu inhaler de l'oxygène entre les deux manches, ce que la FIS interdit... mais pas l'Agence mondiale antidopage (AMA).

Le TAS a indiqué que la décision de la FIS allait à l'encontre du code de l'AMA.

« Cela remet un ordre nécessaire d'urgence dans le corpus de règles de la FIS, et clarifie la situation pour des cas semblables dans l'avenir », a expliqué l'avocate du skieur, Anne Jakob, à l'agence allemande SID.

L'interdiction de l'inhalation d'oxygène en compétition figure bien dans le règlement antidopage de la FIS depuis deux ans, mais pas dans le Code de l'Agence mondiale antidopage (AMA), que les Allemands affirment avoir suivi par erreur

« Je suis très heureux que le TAS soit parvenu à cette décision. Cela montre aussi clairement qu'il ne s'agit pas d'une infraction aux règles antidopage », a dit Stefan Luitz à la Fédération allemande de ski (DSV).

Cette histoire avait créé beaucoup de confusion dans le milieu du ski alpin.

L'inhalation d'oxygène est interdite par la FIS, mais pas par l'Agence mondiale antidopage.

L'inhalation d'oxygène est interdite par la FIS, mais pas par l'Agence mondiale antidopage.

Photo : You Tube

« Si la FIS n'adapte pas maintenant les règles, elle agit avec une grosse négligence », a ajouté Mme Jakob.

À la suite de cette décision, le nombre de victoires de l'Allemand Marcel Hirscher, qui avait été déclaré vainqueur après la disqualification de Luitz, retombe à 67, et l'Autrichien perd 20 points au classement général.

Malgré tout, il est déjà assuré de remporter le gros globe de cristal (trophée pour le champion du classement général toutes disciplines confondues) et le globe du slalom géant.

Ski alpin

Sports