•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'AMA fait appel contre la FINA dans le cas du nageur chinois Sun Yang

Le nageur chinois Sun Yang après sa victoire au 1500 m libre aux Jeux asiatiques en août 2018

Le nageur chinois Sun Yang après sa victoire au 1500 m libre aux Jeux asiatiques en août 2018

Photo : The Associated Press / Lee Jin-man

Agence France-Presse

L'Agence mondiale antidopage (AMA) a annoncé mercredi avoir interjeté un appel contre une décision de la Fédération internationale de natation (FINA) qui a blanchi Sun Yang après qu'il eut manqué un contrôle hors compétition.

Un porte-parole de l'AMA, réunie à Lausanne, a indiqué que l'agence avait fait appel auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS) dans le cas du nageur vedette chinois après la décision de la FINA d'abandonner le cas du multiple champion du monde.

Sun, qui avait brillé aux Jeux olympiques de Londres en 2012 avec deux titres (400 m et 1500 m libre) avant un troisième sacre aux JO de Rio en 2016 (200 m libre), aurait détruit des prélèvements effectués (sang et urine) par des agents d'une société suédoise à son domicile dans la province du Zhejiang le 4 septembre 2018 après une dispute avec eux.

Le nageur chinois avait argué que ces agents ne lui auraient pas présenté les autorisations nécessaires, avaient affirmé ses avocats.

Sun, qui avait été suspendu trois mois en 2014 pour avoir fait usage d'un stimulant, n'avait pas été poursuivi par la FINA.

La fédération n'avait pas retenu de charges contre lui lors de ce contrôle rocambolesque au cours duquel les agents auraient contrevenu à plusieurs règles, selon ses avocats.

Natation

Sports