•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Carey Price devance Plante et le Canadien parvient à maîtriser les Red Wings

Carey Price a effectué plusieurs arrêts spectaculaires au cours de la rencontre pour garder son équipe dans le match.

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

La Presse canadienne

Le Canadien de Montréal est difficilement parvenu à maîtriser les Red Wings de Détroit 3-1, mardi soir, au Centre Bell. Il s'agissait de la 315e victoire de Carey Price, qui devance maintenant Jacques Plante au sommet de l'histoire de la franchise.

Pour réaliser cette marque, Price a effectué 20 arrêts, dont plusieurs difficiles.

Il a dû s'illustrer pendant plus d'une période et demie, alors que Jonathan Bernier était en grande forme à l'autre bout de la patinoire. Le gardien montréalais a ensuite réalisé son plus bel arrêt avec environ 12 minutes à jouer en troisième période. Il a alors fait le grand écart pour stopper Tyler Bertuzzi en échappée.

« C'était une bonne soirée pour lui et c'est mérité, a dit l'entraîneur-chef Claude Julien au sujet de la performance de son numéro un. Il a joué tout un match ce soir, nous a donné l'occasion de gagner. Il a sauvé les meubles, surtout en troisième période. »

Max Domi et Brett Kulak ont finalement touché la cible en deuxième période pour le CH (37-26-7), qui avait perdu ses deux derniers matchs. Tomas Tatar a amassé deux aides et Domi a ajouté son deuxième du match dans un filet désert avec 48,8 secondes à écouler.

Cette victoire a permis au Tricolore de maintenir la cadence imposée par les Blue Jackets de Columbus, qui ont défait les Bruins de Boston 7-4.

Le Canadien et les Blue Jackets ont 81 points au compteur, mais la formation de l'Ohio occupe le 8e rang devant le Bleu-blanc-rouge en raison de son nombre de victoires en temps réglementaire et en prolongation.

Andreas Athanasiou a fait bouger les cordages tôt en troisième période et Bernier a finalement réalisé 33 arrêts devant le filet des Red Wings (24-36-10), qui n'ont qu'une victoire à leurs 12 dernières rencontres (1-8-3).

Le gardien québécois a résisté aux assauts du Canadien pendant de longs moments, mais les Red Wings ont finalement perdu un neuvième match de suite contre le Tricolore. Leur dernière victoire contre la formation montréalaise remonte au 21 mars 2017.

« Ce n'était pas un match parfait, je sais que nous pouvons jouer du meilleur hockey que ce soir, a analysé Julien. Il faut donner crédit aux Red Wings, qui ont bien patiné, bien joué. Ce n'était pas la même équipe qu'il y a deux semaines [quand le CH avait gagné 8-1]. »

Bernier a notamment stoppé Tatar en échappée en début de match et Kulak à la suite d'une passe transversale de Domi. Il a aussi frustré Phillip Danault sur un tir à la réception à bout portant lors d'un avantage numérique en deuxième période.

Domi a finalement ouvert le pointage avec 7:33 à faire au deuxième engagement, en déviant une passe d'Andrew Shaw dans la partie supérieure du filet. Kulak a ensuite réussi le deuxième but des siens avec 2:28 à faire au deuxième vingt d'un bon tir qui a surpris Bernier.

Athanasiou a relancé le débat après 40 secondes de jeu en troisième, mais Price a été intraitable par la suite. Il a entendu la foule scander son nom après ses quelques arrêts spectaculaires, dont celui contre Bertuzzi.

Kulak avait été réinséré dans la formation, alors que Mike Reilly avait été laissé de côté. Tatar était également de retour au jeu après avoir raté la dernière rencontre en raison d'un virus. Dale Weise n'était pas en uniforme.

La victoire a permis à Claude Julien de rejoindre Bryan Murray au 15e rang pour le plus de gains à titre d'entraîneur-chef dans l'histoire de la LNH avec 620.

Le Canadien disputera son prochain match jeudi, contre les Islanders, à New York.

Hockey

Sports