•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Piette, Crépeau et Brault-Guillard avec le Canada contre la Guyane française

Samuel Piette avec l'équipe canadienne contre la Jamaïque

Photo : Getty Images / ROBYN BECK

Radio-Canada

Les Québécois Samuel Piette, Maxime Crépeau et Zachary Brault-Guillard ont été sélectionnés par l'entraîneur John Herdman, mardi, pour le prochain match de l'équipe canadienne dans la Ligue des nations de la CONCACAF, le 24 mars.

« C’est toujours plaisant de pouvoir représenter son pays dans un match officiel. C’est le dernier match avant le gros tournoi, la Gold Cup [...] Avec notre équipe et le changement de mentalité, on ne peut pas viser en dessous de la demi-finale. Bref, on va à la Gold Cup pour gagner et je pense qu’on a vraiment des chances », a expliqué Piette, milieu défensif de l'Impact de Montréal, au moment de l'annonce.

Ce match contre la Guyane française sera l'occasion pour l'équipe canadienne de peaufiner sa préparation, tout en assurant sa présence l'an prochain dans le groupe A de la Ligue des nations. Sur les 34 nations en lice, les 10 meilleures se qualifieront pour la Gold Cup de la CONCACAF en 2019. De plus, les six meilleures passeront au groupe A de la Ligue des nations 2019-2020, qui compte déjà le Costa Rica, le Mexique, les États-Unis, le Honduras, le Panama et Trinité-et-Tobago.

Avec un match à jouer, le Canada est en 3e place avec 9 points.

Contre la Guyane, Piette pourrait être titularisé pour une 27e fois par l'équipe canadienne (40 sélections), en pleine renaissance, selon lui, depuis l'arrivée de Herdman il y a 14 mois à la barre en remplacement d'Octavio Zambrano.

« Je pense que John [Herdman] connaît davantage la culture canadienne, dit le Québécois de l'Anglais, anciennement entraîneur de l'équipe canadienne féminine. C’est un homme discipliné. Il est tellement organisé à chaque camp. On a 1000 Powerpoints. Tu sais où il s’en va et c’est clair où il veut amener cette sélection, tandis qu’avant, et je ne veux pas trop parler des autres entraîneurs, mais ils tentaient de faire le mieux possible, mais ils ne connaissaient pas le pays ni les gens. John connaît vraiment son groupe et où il peut l’amener. »

Avec John, il y a toujours un suivi, il y a toujours un appel vidéo chaque mois. Tu n’oublies jamais la sélection. Mais en plus, ils sont toujours là avec du nouveau matériel pour préparer le prochain match. C’est sûr que tu y penses, que tu veux performer en club pour te faire appeler chaque fois.

Samuel Piette

Révélé lors de la dernière Gold Cup, en 2017, Piette souligne que la qualité de l'effectif canadien continue d'augmenter d'année en année. L'émergence de jeunes comme Alphonso Davies, maintenant au Bayern de Munich, de l'ex-ailier de l'Impact Ballou Tabla ou encore celle du latéral franco-canadien Zachary Brault-Guillard, y est pour beaucoup.

« La compétition est de plus en plus féroce en sélection. Il y a de plus en plus de joueurs de haute qualité qui sont là », confirme Piette.

En plus de Ballou, Samuel Piette retrouvera un autre ancien coéquipier en sélection, Maxime Crépeau, gardien partant des Whitecaps de Vancouver en ce début de saison de la MLS.

Les cadres de l'équipe canadienne Junior Hoilett, du Cardiff City FC en Premier League, Scott Arfield des Rangers de Glasgow en Écosse, Milan Borjan de l'Étoile rouge de Belgrade, ou encore Atiba Hutchinson et Cyle Larin, qui jouent à Besiktas en Turquie, ont tous été conviés par Herdman pour le match contre la Guyane.

À noter que l'Impact sera en semaine de repos le week-end du 24 mars et ne disputera son match suivant que le 30 mars, à Kansas City.

Lovitz avec les États-Unis

Par ailleurs, le défenseur latéral de l'Impact Daniel Lovitz a obtenu un appel similaire de l'entraîneur américain Greg Berhalter pour les matchs amicaux de la sélection contre l'Équateur et le Chili.

Lovitz a joué ses deux premiers matchs avec l'équipe américaine en janvier 2019, mais Berhalter ne comptait pas à ce moment sur ses joueurs sous contrat en Europe.

Cette fois, huit Américains expatriés hors MLS seront présents.

Lovitz a suffisamment bien performé lors de cette première présence en sélection nationale pour être convié de nouveau.

Soccer

Sports