•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Impact baisse sa garde en fin de match face au Dynamo

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Memo Rodriguez et Bacary Sagna disputent le ballon.

Memo Rodriguez et Bacary Sagna disputent le ballon.

Photo : The Associated Press / David J. Phillip

Radio-Canada

Mauro Manotas a privé l'Impact de Montréal d'un précieux point à l'étranger en faisant bouger les cordages à la 86e minute de jeu et le Dynamo l'a emporté 2-1, samedi, à Houston.

Manotas a marqué sur le premier tir cadré de son équipe en deuxième demie. Romell Quioto a profité de beaucoup d'espace dans la surface de réparation montréalaise pour récupérer le ballon après avoir vu sa première tentative être bloquée par la défense. Il a ensuite centré le ballon avec puissance et Manotas l'a dévié dans l'objectif.

Jusque-là, l'Impact avait eu l'avantage durant la deuxième moitié de la rencontre et semblait sur le point d'obtenir un quatrième point à l'étranger cette saison.

« Il y a certaines choses que nous ne sommes pas parvenus à faire ce soir. Nous avons manqué de tonicité, de déplacement, de simplicité et nous avons fait trop de déchets techniques pour menacer l'adversaire, a déclaré l'entraîneur-chef de l'Impact, Rémi Garde. Il n'y avait pas beaucoup de rythme des deux côtés dans ce match. Nous étions venus ici pour faire plus, donc il y a de la déception. Nous ne devons certainement pas tout jeter, alors nous allons travailler à l'entraînement cette semaine et aller à Orlando avec plus d'humilité. »

À la 34e minute, Saphir Taïder a ouvert la marque pour le bleu-blanc-noir, inscrivant son deuxième but de la campagne. L’Impact n’a cependant pu profiter de son avance bien longtemps, car Memo Rodrìguez a trouvé le fond du filet d’Evan Bush à peine deux minutes plus tard.

« L'intensité n'était pas comme celle que nous avions à San Jose la semaine dernière et individuellement, nous étions aussi sous notre niveau habituel. Quand tu fais plusieurs erreurs, tu paies au bout du compte », a dit le milieu de terrain Samuel Piette.

L’Impact n’a jamais réussi à vaincre le Dynamo à son domicile.

Dénouement cruel

Le Bleu-blanc-noir a subi la pression du Dynamo pendant de longues minutes en début de rencontre, sans toutefois accorder des chances de qualité aux locaux.

La première véritable aventure des visiteurs dans la surface de réparation adverse est survenue à la 22e minute de jeu. Saphir Taïder a envoyé un coup franc sur le flanc droit à Bacary Sagna, qui a centré. La tête de Taïder a toutefois raté de peu.

Le Dynamo a mis au défi Evan Bush pour une première fois à la 33e minute. Le gardien de l'Impact y est allé d'une belle parade vers sa gauche pour stopper la longue frappe de Tomas Martinez.
Contre toutes attentes, l'Impact a ouvert la marque à la 34e minute de jeu. Micheal Azira a reçu un ballon en retrait et a rejoint Taïder à l'aide d'un centre parfait au deuxième poteau. Taïder a dévié le ballon avec le pied droit vers le côté éloigné, hors de la portée du gardien Joe Willis.

Le Dynamo a toutefois répliqué dès la 36e minute. Un dégagement de Piatti a touché un rival et Martinez a repris le ballon avant de faire une courte passe à Rodriguez. Au centre de l'axe et à quelques mètres de la surface montréalaise, Rodriguez a décoché une frappe parfaite qui a abouti dans le coin supérieur du filet, à la gauche de Bush.

L'Impact a été un peu plus en mesure d'appuyer sur la défense du Dynamo au retour de la pause, notamment grâce à l'entrée en scène de Mathieu Choinière en relève d'Orji Okwonkwo.

Cet avantage au niveau de la possession ne s'est toutefois pas transformé en de nombreuses occasions. L'Impact a entre autres bousillé quelques chances sur des coups francs et des centres qui ont manqué de conviction ou de synchronisme.

L'Impact sera de retour en action samedi prochain, quand il rendra visite à l'Orlando City SC.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !