•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alex Harvey termine 5e du 50 km à Oslo

Alex Harvey termine 5e du 50 km à Holmenkollen
Radio-Canada

Alex Harvey semble en grande forme à deux semaines de la dernière course de sa carrière.

Le fondeur canadien a terminé en 5e place du 50 km classique de la Coupe du monde d'Oslo, en Norvège.

Harvey a été devancé par quatre compétiteurs russes au fil d’arrivée : Alexander Bolshunov, Maxim Vylegzhanin, Andrey Larkov et Ilia Semikov.

« C'est sûr que quand on est si près du podium, il y a toujours un peu d'amertume, avoue le Québécois. Avec la saison que j'ai connue, qui n'est pas la meilleure de ma carrière, pouvoir faire une 5e place ici, surtout en style classique [...], me rend très, très heureux. »

Les commentaires d'Alex Harvey

« Quand tu es proche comme ça, que tu peux presque goûter au podium dans les derniers kilomètres, tu y crois c'est certain. Donc, terminer si proche, c'est un peu difficile, mais globalement c'est satisfaisant comme journée », renchérit-il.

Harvey a arrêté le chrono à 2 h 23 min 54 s 4/10, soit 4,6 s de retard sur le vainqueur, Bolshunov. Un quatuor norvégien mené par Martin Johnsrud Sundby, triple médaillé aux Jeux de Pyeongchang, l'a suivi au classement.

Si je regarde entre autres Martin Johnsrud Sundby, qui finit tout juste derrière moi, et bien je pense que dans les cinq dernières années, il terminait toujours 1er ou 2e ici [NDLR : Sundby a conclu aux 2e, 1er, 1er, 3e et 2e rangs depuis 2014]. Il habite ici, c'est son parcours. J'ai beaucoup de satisfaction.

Le fondeur Alex Harvey

En raison des précipitations de neige, Harvey a choisi d'économiser son énergie durant la course pour contrer ses rivaux dans la dernière portion du parcours.

« C'est à partir des cinq derniers kilomètres que j'ai commencé à me positionner davantage vers l'avant pour répondre à une attaque qui est arrivée à trois kilomètres de la fin, explique-t-il.

« Ce sont les Russes qui ont pris la course en main. J'ai vraiment bien joué mes cartes, mais au bout du compte, il y avait quatre Russes qui étaient trop forts pour moi. »

Harvey prendra sa retraite au terme de la saison qui se conclut à Québec à la fin du mois de mars.

D'ici là, il ne participera pas à la Coupe du monde de Drammen, en Norvège, où un sprint classique est prévu le 12 mars, mais sera présent à Falun, en Suède, le week-end prochain afin de prendre part au sprint et au 15 km, tous deux en style libre.

Falun, c’est l’endroit où j’ai eu ma première victoire en Coupe du monde. Je pense que la forme est encore bonne, il faut simplement que je conserve ça jusqu’à Québec. Je veux me battre encore pour le top 5 et le podium .

Le fondeur Alex Harvey

Autre résultat canadien :

  • Jack Carlyle - 42e rang (2:42:40,7)

Ski de fond

Sports