•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un cycliste autrichien avoue s'être dopé et quitte l'équipe FDJ

Le Québécois Antoine Duchesne (à gauche) et Georg Preidler (à droite) dans l'équipe FDJ en 2018
Le Québécois Antoine Duchesne (à gauche) et Georg Preidler (à droite) dans l'équipe FDJ en 2018 Photo: Getty Images / BRENTON EDWARDS
Radio-Canada

Le cycliste autrichien Georg Preidler, qui a reconnu devant la police autrichienne s'être dopé, a démissionné de son équipe FDJ à la suite de ses aveux.

C'est ce qu'a annoncé l'équipe française dans un communiqué lundi. Il était le coéquipier du Québécois Antoine Duchesne.

Ces aveux interviennent dans le cadre du démantèlement par les polices autrichienne et allemande d'un réseau organisé de dopage, en marge des Championnats du monde de ski de fond.

Recruté en 2018, Preidler a avoué s'être fait prélever du sang à deux reprises en fin d'année 2018, a indiqué l'équipe.

« Compte tenu de la gravité des faits en totale opposition avec les principes éthiques toujours défendus par l'équipe et ses commanditaires Groupama et FDJ, Marc Madiot a pris acte de sa démission à effet immédiat », a expliqué l'équipe.

L'équipe, membre du Mouvement pour un cyclisme crédible (MPCC), collabore avec toutes les instances.

Des efforts à faire

« Ça fait partie des aléas de la vie d'une équipe et de la vie en général, a dit Marc Madiot, qui a été à la pointe de la lutte antidopage ces dernières années.

« Nous allons continuer dans ce sens, a-t-il précisé. La situation nous confirme une fois de plus qu'il faut rester vigilant, impliqué, c'est ce que nous essayons de faire modestement au sein de l'équipe FDJ. »

La Fédération internationale de cyclisme (UCI) a demandé à son bureau indépendant responsable de la lutte contre le dopage de s'assurer que toutes les informations lui soient transmises sans délai et de collaborer avec les autorités.

« Je fais confiance aux instances pour mener à bien ce combat. Nous avons déjà beaucoup progressé, mais visiblement il reste encore quelques efforts à effectuer », a conclu M. Madiot.

Preidler a terminé 16e du contre-la-montre des Jeux olympiques de 2016. Il a participé deux fois au Tour de France (56e en 2016, 87e en 2015).

Il a fini 3e d'une étape du Tour d'Italie en 2017 avec l'équipe allemande Giant Alpecin. Il a aussi participé en 2018 au Giro et au Tour d'Espagne sous les couleurs de Groupama FDJ.

Ce triple champion d'Autriche du contre-la-montre a affirmé dans la presse autrichienne que ses succès, notamment une victoire d'étape au Tour de Pologne en 2018, étaient « propres ».

Dans le cadre du démantèlement de ce réseau, des arrestations ont eu lieu pendant les mondiaux de ski de fond à Seefeld, notamment cinq skieurs, les Autrichiens Dominik Baldauf et Max Hauke, les Estoniens Karel Tammjaerv et Andreas Veerpalu, ainsi que le Kazakh Alexei Poltoranin.

L'enquête s'est élargie dimanche au cyclisme avec l'arrestation d'un coureur, qui serait selon les médias autrichiens Stefan Denifl, vainqueur d'une étape du Tour d'Espagne en 2017 et sans équipe cette saison.

Avec les informations de Agence France-Presse

Dopage

Sports