•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'entraîneur Guy Boucher est congédié par les Sénateurs, Marc Crawford assure l'intérim

Guy Boucher

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Radio-Canada

Le directeur général des Sénateurs d'Ottawa a annoncé, vendredi, le congédiement de l'entraîneur-chef Guy Boucher et son remplacement sur une base intérimaire par Marc Crawford.

En conférence de presse, Pierre Dorion a affirmé qu'il en était venu à la conclusion qu'il fallait passer à autre chose la veille, et qu'il voulait « dormir là-dessus ».

Dorion a avisé Boucher de sa décision en matinée vendredi. Il a assuré avoir toujours eu une bonne relation avec lui.

L'équipe cherchera un autre entraîneur-chef, et Crawford pourrait faire partie des candidats.

« Nous allons embaucher le meilleur entraîneur-chef possible, celui qui répondra à nos exigences de progression pour l’équipe, celui qui établira une culture qui favorisera le succès, celui qui nous remettra sur le droit chemin, a souligné Dorion. C’est ce que nous avons fait la dernière fois, et c’est ce que nous allons encore faire, que ce soit Marc ou quelqu’un d’autre. »

Crawford, qui en était à sa troisième saison comme adjoint de Boucher, possède un bagage de 1151 matchs à la tête de 4 équipes de la LNH. Champion de la Coupe Stanley avec l’Avalanche du Colorado, en 1996, il n’a toutefois pas mené une équipe jusqu'aux séries depuis celles de 2004.

L'ancien des Sénateurs Chris Kelly se joindra au personnel de Crawford à titre d'adjoint.

« Guy a fait beaucoup de bonnes choses, a reconnu Crawford. Je veux construire quelque chose sur les fondations que nous avons déjà. Je discuterai avec nos entraîneurs et avec nos leaders. Nous aurons l’occasion de parler de ce que nous allons mettre en œuvre, mais je ne crois pas que nous allons beaucoup changer notre style de jeu. Nous nous attendons à ce que tout le monde joue avec détermination. »

Dans son communiqué, l’équipe affirme qu’elle évaluera son personnel d’entraîneurs actuel et qu’elle cherchera son nouvel entraîneur-chef en fonction de quatre critères principaux.

La liste de critères des Sénateurs :

  • Un enseignant qui se penchera sur la progression de chaque joueur de l’équipe;
  • Une oreille attentive aux commentaires des joueurs et des autres entraîneurs;
  • Un communicateur qui explique à chaque membre de l’équipe ce qu’on attend de lui;
  • Un tacticien dont les capacités de structure et de planification faciliteront la reconstruction de l’équipe.

Une équipe en reconstruction

Le congédiement de Boucher survient au bout de sept jours éprouvants pour les Sénateurs, qui ont échangé leurs vedettes Matt Duchene, Ryan Dzingel et Mark Stone dans une optique de reconstruction de l’équipe.

« Dans cette reconstruction, faire jouer les jeunes sera crucial, a indiqué Dorion. La progression de nos jeunes joueurs sera essentielle à la réussite future de l’équipe. »

Bons derniers dans la LNH, les Sens ne profiteront toutefois pas de leur avantageux choix de premier tour puisqu’ils l’ont cédé à l’Avalanche dans l’échange qui a emmené Duchene à Ottawa en novembre 2017.

L'équipe a aussi subi jeudi, contre les Oilers d'Edmonton, une sixième défaite de suite.

À lire aussi :

Hockey

Sports