•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Adonis Stevenson prend du mieux, selon Yvon Michel

Adonis Stevenson veut faire oublier sa performance décevante contre Badou Jack

Photo : Radio-Canada / Jean-Francois Chabot

Jean-François Chabot

Rencontré mardi matin à Longueuil, en point de presse, Yvon Michel a tenu des propos encourageants sur l'état de santé d'Adonis Stevenson.

Le promoteur est en contact avec la famille de l’ancien champion des mi-lourds du WBC, victime d'un traumatisme craniocérébral grave et plongé dans un coma artificiel après sa défaite face à l'Ukrainien Oleksandr Gvozdyk, le 1er décembre, à Québec.

Stevenson a été sorti de son coma artificiel avant Noël et a été transféré il y a deux semaines de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus à Québec vers un centre hospitalier de Montréal pour poursuivre sa rééducation.

Depuis le dramatique incident, le promoteur s’est régulièrement rendu au chevet de Stevenson.

Les émotions sont encore vives. Yvon Michel et de nombreux participants à la rencontre de presse avaient les yeux humides pendant la présentation d’une vidéo promotionnelle dans laquelle figure toujours Stevenson.

« Adonis progresse tout le temps. C’est un véritable miracle auquel on assiste tous les jours. Il revient de tellement loin. Il recouvre sa motricité. Son langage aussi, c’est bon. Sa mémoire est bonne », a d’abord dit Michel.

Le promoteur reconnaît que le chemin à parcourir sera long et ardu. Mais les premiers pas l'incitent à croire que son protégé s’en sortira.

« C’est sûr qu’il a un combat à mener. Ce n’est pas facile en raison de la perte de mobilité qu’il a subie. Il doit faire beaucoup de physiothérapie », a-t-il précisé.

« En connaissant le champion qu’il est, et la discipline qu’il a toujours démontrée en tant que boxeur, sa détermination, je pense qu’on va le voir revenir pour mener une vie normale avec sa famille. Avec l’argent qu’il a réussi à gagner, je pense qu’il sera capable de se faire une belle vie », a conclu Yvon Michel.

Boxe

Sports