•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canadien veut amorcer son voyage du bon pied à Toronto

Les joueurs du Canadien célèbrent un but devant le gardien Frederik Andersen.
Les joueurs du Canadien célèbrent un but devant le gardien Frederik Andersen. Photo: USA Today Sports
Alexandre Gascon

TORONTO - Après s'être rétabli au classement avec deux victoires à domicile, le Canadien entame un voyage de quatre matchs sur les patinoires adverses contre les Maple Leafs et tentera de s'approcher à un seul point de ses rivaux samedi soir.

Les Leafs se sont inclinés à leurs trois dernières rencontres (0-2-1) et le CH a maintenant les yeux rivés sur la 3e place de la Division atlantique, la 2e semblant maintenant inaccessible en raison du récent élan des Bruins de Boston (9 victoires à leurs 10 derniers matchs).

Montréal n’a plus vaincu les Ontariens depuis le 25 février 2017, une séquence de six revers, mais Claude Julien s’est quand même montré encouragé par les deux duels de l’année perdus en prolongation.

« Il n’y a pas beaucoup d’ajustements à faire quand tu perds en prolongation. On a joué un très bon match ici en début de saison, on aurait peut-être mérité un petit plus. Il faut juste réaliser ce que le match veut dire en ce moment dans la saison », a dit l’entraîneur.

« Les joueurs sont inspirés parce qu’ils voient les matchs diminuer et on veut se donner une chance de participer à la deuxième saison », a-t-il ajouté.

Le défi sera de taille contre les Maple Leafs, qui comptent sur la deuxième production à 5 contre 5 de toute la Ligue nationale (150 buts), derrière l’intouchable Lightning.

Le CH fait aussi bonne figure dans ce département et pointe au 7e rang (138), malgré une baisse inquiétante en janvier, mois au cours duquel il n’en a réussi que 21.

Une étape importante

Même en l’absence de Nazem Kadri (commotion cérébrale) dans le camp des Leafs, la défense du Tricolore devrait en avoir plein les bras avec la machine offensive torontoise.

Ce sera particulièrement vrai pour Victor Mete, qui devra freiner le trio de John Tavares, ou encore celui d’Auston Matthews, à l’occasion du 100e match de sa carrière dans la LNH.

Le petit défenseur a admis après l’entraînement matinal que cette étape recèle d’un cachet particulier, surtout en raison du fait qu’il atteindra ce plateau devant famille et amis, comme il est originaire de Woodbridge, une banlieue éloignée de Toronto.

C’est une étape importante, je suis fier de m’être rendu jusqu’ici déjà. De jouer le 100e match à Toronto, ça rend ça encore plus spécial. Je suis vraiment fébrile.

Victor Mete

« Il gère bien ces situations. Il n’est pas trop nerveux et est concentré sur son travail. C’est un bon atout à avoir, surtout dans sa situation. On lui en demande beaucoup et il a très peu d’expérience dans la Ligue nationale. Il se débrouille très bien et, dans des situations comme ce soir, on risque de le voir à son meilleur », a déclaré l'entraîneur.

Toujours à la recherche de son premier but, Mete n'a pas caché qu'il aimerait bien mettre fin à cette disette contre l'équipe de son enfance.

« Les gars ont sûrement pris des paris sur moi », a dit en plaisantant l'arrière de 20 ans.

Par ailleurs, si l’on se fie aux combinaisons aperçues sur la glace de l’aréna Scotiabank, samedi matin, Julien n’apportera aucune modification à sa formation.

C’est donc une unité composée de Nate Thompson, Artturi Lehkonen et Matthew Peca qui aura la tâche de faire amende honorable pour la performance désastreuse du quatrième trio lors de la défaite à Montréal, le 9 février.

Peca, Nicolas Deslauriers et Michael Chaput avaient alors accordé deux buts en 2 min 22 s au quatrième trio des Leafs et n’avaient pratiquement plus été utilisés au troisième tiers.

« On est arrivés et on a juste travaillé fort, s’est souvenu Frédérik Gauthier, qui pilote le quatrième trio à Toronto. Notre première présence s’était bien passée, la deuxième a suivi et c’est sûr que ça nous donne un petit avantage après. On a juste commencé fort et on va essayer de reproduire ça ce soir. »

Formation du Canadien à l'entraînement

À l'attaque

  • Drouin-Danault-Gallagher
  • Tatar-Domi-Shaw
  • Byron-Kotkaniemi-Armia
  • Peca-Thompson-Lehkonen

En défense

  • Mete-Weber
  • Reilly-Petry
  • Kulak-Benn

Gardiens

  • Price
  • Niemi

Hockey

Sports