•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sofia Goggia gagne la descente de Crans-Montana, mais le chronométrage dérape

Sofia Goggia
Sofia Goggia Photo: Getty Images / Christophe Pallot/Agence Zoom
Radio-Canada

Sofia Goggia a remporté la descente de la Coupe du monde de Crans-Montana en Suisse, samedi, mais des problèmes de chronométrage ont retardé la publication des résultats.

L'Italienne de 26 ans a négocié le parcours en 1 min 29 s 77/100 pour inscrire sa première victoire de la saison. Elle a été la seule à descendre sous les 90 s. Elle a devancé les Suisses Johana Haehlen (+0,36 s) et Lara Gut (+0,45 s).

La championne olympique en titre de la discipline s'était fracturé la malléole du péroné droit à l'entraînement, en octobre, et a commencé sa saison à la fin janvier. Mais Goggia, surnommée Cavallo matto (cheval fou), a depuis retrouvé le chemin des podiums. Elle a été 2e du super-G et de la descente à Garmisch-Partenkirchen en Allemagne.

Aux Championnats du monde, à Are, elle a obtenu la médaille d'argent en super-G, derrière l'Américaine Mikaela Shiffrin.

Shiffrin, en tête du classement de la Coupe du monde, ne participe pas aux épreuves ce week-end.

La double championne du monde en titre de descente, la Slovène Ilka Stuhec, s'est élancée avec le dossard no 1, mais n'a pas terminé la course. Elle est sortie du tracé après une cinquantaine de secondes.

Roni Remme (+3,06 s) a fini 27e, et Marie-Michèle Gagnon (+3,49 s) a conclu son parcours en 34e place.

La course a été interrompue de longues minutes avant le départ de Goggia, car le système de chronométrage a connu des ratés. À quatre reprises pendant l'épreuve, le chrono ne s'est pas arrêté quand l'athlète franchissait la ligne d'arrivée.

Ce problème a obligé les organisateurs à refaire leurs calculs et à improviser au pied de la pente. La cérémonie des fleurs a eu lieu sans résultat officiel.

Ce n'est que cinq heures après la course que l'Autrichienne Nicole Schmidhofer, qui avait fini 3e, a été rétrogradée au 4e rang (+0,52 s) après vérification des chronos.

Une deuxième cérémonie du podium s'est déroulée plus tard, avec cette fois les résultats officiels.

Ski alpin

Sports