•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Français Alexis Pinturault s'offre à Bansko le globe du super-combiné, le Canadien Trevor Philp 5e

Il tient ses skis dans la main droite et un bâton dans la gauche.
Le Français Alexis Pinturault célèbre sa victoire dans le super-combiné à la Coupe du monde de Bansko, en Bulgarie, et sa conquête du petit globe de cristal. Photo: The Associated Press / Gabriele Facciotti
Radio-Canada

Le Français Alexis Pinturault a remporté vendredi le super-combiné de Bansko, en Bulgarie, pour décrocher son cinquième petit globe de la spécialité. Le Canadien Trevor Philp, 5e, a signé le meilleur résultat de sa carrière en Coupe du monde.

Tout juste sacré champion du monde de la spécialité aux mondiaux d'Are, Pinturault, auteur d'un chrono combiné de 1 min 55 s 55/100, a devancé le numéro un mondial, l'Autrichien Marcel Hirscher, de 68 centièmes de seconde, et le jeune Slovène Stefan Hadalin, de 69 centièmes.

Le Canadien Trevor Philp (1:56,70) a fini 5e, à moins d'une demi-seconde de la 3e place. Il n'avait jamais encore fini dans le top 10 en Coupe du monde.

Il doit ce résultat à sa performance au slalom, où il a partagé le meilleur chrono de la journée avec Hirscher (45,32 s). Il était 27e après la première manche.

« C’est une bonne journée quand on est dans le top 5. Je suis vraiment emballé par cette journée, d’avoir exécuté une course de super-G acceptable après très peu de temps passé sur les longs skis, puis à sortir de la porte du slalom avec un seul objectif: attaquer », a déclaré Philp.

« La neige dans les deux épreuves était assez adhérente, alors c’était un bon défi. Je savais que mon numéro de départ en slalom (3e) me donnait une chance et j’ai fait de mon mieux pour en prendre avantage », a ajouté le skieur de Calgary.

De son côté, Dustin Cook n'a pas conclu le super-G, la première des deux manches.

Blessé à un genou dans le dernier saut du super-G plus tôt en matinée, l'Autrichien Marco Schwarz a dû renoncer à disputer le slalom.

Déjà auteur d'une très bonne première manche (3e) en super-G sur un parcours tournant semblant taillé pour lui, Pinturault a confortablement géré son avance entre les piquets serrés du slalom.

Pointant à 1,83 s au terme de la première manche, Hirscher a signé le meilleur temps du slalom. Il réussit, avec cette 2e place, à conforter son statut de favori pour la victoire au classement général et pour un historique huitième grand globe d'affilée.

L'étape bulgare comprend encore un super-G samedi et un slalom géant dimanche.

Avec les informations de Agence France-Presse

Ski alpin

Sports