•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa annonce une consultation nationale sur les abus dans le sport

La ministre des Sciences et des Sports du Canada, Kirsty Duncan
La ministre des Sciences et des Sports du Canada, Kirsty Duncan Photo: La Presse canadienne / Justin Tang
Radio-Canada

La ministre fédérale des Sciences et des Sports, Kirsty Duncan, consacre 200 000 $ à une consultation sur les abus dans le sport qui doit mener à la création d'un code de conduite national.

Elle en a fait l’annonce jeudi en compagnie de la chef de direction de l’Association nationale des entraîneurs, Lorraine Lafrenière, qui prendra part à la tournée pancanadienne.

Plusieurs voix s’étaient élevées au pays à la suite de la diffusion des résultats d’une enquête de CBC à laquelle Radio-Canada Sports a collaboré.

L’enquête révélait qu’au moins 222 entraîneurs du sport amateur ont été reconnus coupables de méfaits sexuels sur des mineurs au cours des 20 dernières années.

À l’occasion de cette annonce, la ministre Duncan a répété que les chiffres révélés par l’enquête lui ont « brisé le cœur ».

Cette tournée nationale mise sur la participation des organisations sportives, des athlètes, des chercheurs spécialisés et des organisations dédiées à la lutte aux abus dans le sport.

Le directeur général de l'organisme Sport'Aide, Sylvain Croteau, a saisi la balle au bond.

La première réaction est de saluer l'intention de vouloir faire quelque chose, mais est-ce que ce sera suffisant?

Sylvain Croteau

« Pourquoi ne pas profiter d'une tournée comme celle-là pour aller plus loin, poursuit-il. Il y a tellement d’autres éléments sur lesquels on pourrait solliciter les avis, comme la formation, la vérification des gens à qui on confie des responsabilités et l’instauration ou non d’un registre. »

Sport'Aide est un organisme indépendant qui offre des services d'accompagnement et d'écoute aux jeunes sportifs ainsi qu'aux entraîneurs, parents et bénévoles.

Sylvain Croteau souligne aussi que les fédérations sportives québécoises prônent la création d'une entité indépendante qui s'occuperait de l'ensemble des questions reliées aux abus dans le sport.

La consultation annoncée par la ministre Duncan culminera avec un sommet national, à Ottawa, au printemps prochain.

La ministre a aussi annoncé la création du Secrétariat pour l’égalité des genres qui doit préparer une stratégie contre la discrimination dans le sport.

Politique fédérale

Sports