•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'athlétisme ouvre ses portes à 21 nouveaux Russes

Natalya Antyukh
Natalya Antyukh Photo: Getty Images / Cameron Spencer
Agence France-Presse

Vingt et un nouveaux athlètes russes ont été autorisés par la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) à concourir sous bannière neutre en 2019, puisque leur fédération est suspendue depuis 2015 en raison d'un vaste scandale de dopage institutionnalisé.

Ces athlètes, qui s'ajoutent aux 42 déjà admis en janvier, ont reçu le feu vert de l'IAAF pour les Championnats d'Europe en salle à Glasgow, en Écosse, du 1er au 3 mars, et pour la Coupe d'Europe des lancers (9-10 mars, à Samorin, en Slovaquie).

L'IAAF avait décidé en décembre de maintenir la suspension de la Russie malgré la récente main tendue par l'Agence mondiale antidopage (AMA), qui a levé la suspension de l'Agence russe antidopage en septembre 2018.

Le drapeau russe n'est plus apparu dans une compétition internationale d'athlétisme depuis les mondiaux, à Pékin, en 2015.

Malgré la suspension de la Fédération russe, l'IAAF a mis en place un mécanisme de sélection d'athlètes considérés comme irréprochables par un panel antidopage et autorisés à participer aux compétitions internationales sous bannière neutre.

Ainsi, 72 Russes ont pris part aux Championnats d'Europe à Berlin en août 2018.

Athlétisme

Sports