•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mikaël Kingsbury et Philippe Marquis s'offrent un doublé à la Coupe du monde de Tazawako

Mikaël Kingsbury et Philippe Marquis s'offrent un doublé à la Coupe du monde de Tazawako
Radio-Canada

Les bosseurs canadiens Mikaël Kingsbury et Philippe Marquis sont montés sur les deux premières marches du podium, samedi, à la Coupe du monde de ski acrobatique de Tazawako, au Japon.

Couronné double champion du monde à Deer Valley le 9 février, Kingsbury a survolé la compétition.

Son pointage de 86,40 lui a permis de récolter une 55e victoire individuelle sur le circuit de la Coupe du monde.

« Le plan était de faire une descente de finale juste pour passer dans le top 6. Je me suis placé 2e, ce qui était le meilleur scénario, parce que je savais qu’en super finale, j’allais faire le cork 1440 et que si je l’atterrissais, Ikuma [Horishima] allait l’essayer derrière moi, a expliqué Kingsbury. Je l’ai atterri, j’ai fait une bonne descente et c’était vraiment spécial d’être le premier gars en Coupe du monde à avoir atterri ce saut-là. De monter sur le podium grâce à ce saut et de faire un doublé canadien avec Philippe, ce que nous avions déjà fait par le passé il y a deux ans ici, c’est parfait. »

La surprise est venue de son coéquipier Philippe Marquis. Le Québécois, qui a subi une grave blessure l’an dernier avant les Jeux olympiques, a confirmé son retour en force en décrochant la 2e position.

Constant lors de toutes ses descentes, Marquis a signé son meilleur résultat de la saison et un premier podium en Coupe du monde depuis le 18 février 2017.

Celui qui prendra sa retraite à la fin de la saison a obtenu 83,67 points. Marquis avait obtenu son laisser-passez grâce à une 4e position en petite finale.

« Quand Mikaël et moi nous sommes levés ce matin, je lui ai dit que j’y allais pour la victoire et il m’a dit la même chose. Évidemment, il y a un seule 1re place, donc nous devions partager. J’ai vraiment bien skié toute la journée, ma technique était à point. J’ai vraiment maximisé le potentiel de mes descentes, ce que je fais rarement », a commenté Marquis.

Tout est tombé parfaitement en place. Ce retour à la compétition était déjà irréel aux Championnats du monde, alors aujourd’hui, c’est juste du bonus. De couronner tout ça avec un autre podium, c’est juste incroyable.

Philippe Marquis

L'Américain Bradley Wilson a complété le podium après avoir reçu un pointage de 80,47 pour sa descente en super finale.

Kerrian Chunlaud (76,04) a quant à lui vu son parcours s’arrêter en petite finale. Le skieur de 25 ans a terminé 11e.

Les trois autres Canadiens, Laurent Dumais, Brendan Kelly et Gabriel Dufresne, n'ont pas franchi l'étape des qualifications.

Justine Dufour-Lapointe au pied du podium

Du côté des femmes, Justine Dufour-Lapointe a été écartée du podium avec un score de 76,70 en super finale.

Au 3e rang après la première finale, l’athlète de 24 ans a été devancée par l'Australienne Jakara Anthony.

La Française Perrine Laffont a remporté l’épreuve avec une note de 82,97, devant Anthony (79,87) et la Kazakhe Yulia Galysheva (76,92).

L’autre représentante de l’unifolié en lice, Chloé Dufour-Lapointe, n’a pas été en mesure de se qualifier pour la super finale. Elle a obtenu une note de 69,37 points et s’est classée 13e.

La Coupe du monde se poursuivra dimanche avec l’épreuve en parallèle.

Pour ne rien rater des prochaines webdiffusions, consultez notre calendrier.

Avec les informations de La Presse canadienne

Ski acrobatique

Sports