•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Williams entre en piste, à Barcelone, sur fond de discorde

George Russell dans la Williams FW42 à Barcelone
George Russell dans la Williams FW42 à Barcelone Photo: Getty Images / Dan Istitene
Radio-Canada

L'équipe Williams a finalement ouvert son garage à Barcelone, mercredi, au troisième jour des essais d'hiver. Elle a laissé sortir sa nouvelle monoplace, la FW42, avec à son bord George Russell.

L'équipe Williams est la dernière équipe à faire rouler sa monoplace sur le circuit espagnol.

Des retards dans la préparation de la monoplace ont causé des soucis à l'écurie, qui a raté les deux premiers jours d'essais. Deux jours sur les huit prévus avant le début de la saison, c'est beaucoup.

Selon la presse spécialisée, le directeur technique Paddy Lowe aurait mal géré le calendrier de préparation et pourrait en payer le prix si les essais ne se déroulent pas bien.

Invitée à préciser la situation, l'équipe Williams n'a pas voulu démentir la rumeur. « Sans commentaire », a-t-on répondu à motorsport.com.

La directrice Claire Williams était au bord du garage pour regarder le jeune Britannique faire ses premiers mètres dans la FW42 (photo). Elle a clairement dit que la perte de ces deux jours de travail en piste était une « énorme déception ».

« Nous nous sommes aperçus très tard que nous ne pourrions pas être en piste au premier jour des essais d'hiver, a-t-elle dit à la presse dans le paddock. Et nous n'avons pas pu travailler mardi, car certaines pièces sont arrivées en retard. »

Claire Williams s'est assuré de couper court à toute question sur l'avenir de Paddy Lowe.

« Je ne rentrerai pas dans les détails de ce qui n'a pas fonctionné, a-t-elle ajouté prudemment. Ce ne serait pas approprié, car nous n'avons pas fini notre évaluation interne de ce qui s'est passé. »

« Je veux présenter mes excuses aux amateurs et au personnel de l'usine (à Grove) qui a travaillé sous pression ces derniers jours », a-t-elle conclu.

Pendant ce temps, en piste

Au troisième jour des essais d'hiver, les équipes italiennes ont brillé.

Daniil Kvyat, dans la Toro Rosso, a réalisé le temps de référence en 1 min 17 s 704/1000, en pneus tendres (C5), au terme de ses 138 tours. Il a devancé de justesse l'increvable Kimi Raikkonen dans l'Alfa Romeo, de 58 millièmes de seconde, lui aussi en C5 (137 tours).

Ils ont été les deux seuls à tourner dans les 77 secondes au tour.

Sebastian Vettel, dans la Ferrari SF90, a fini 4e (1:18,350, en pneus mi-durs C3) au bout de ses 134 tours, derrière Daniel Ricciardo dans la Renault RS19, dont on avait vérifié la solidité de l'aileron arrière après l'incident de mardi.

L'Australien a réussi son tour le plus rapide de 1:18,164 en pneus durs C4.

Sergio Pérez a pris le relais de Lance Stroll dans la RP19 de l'équipe Racing Point et a fait 67 tours. Évaluation aéro dans la matinée, travail de réglages dans l'après-midi.

Le pilote mexicain a terminé au 10e rang sur 13 pilotes avec un chrono de 1:20,102. Tout comme Stroll la veille, il est resté dans les 80 secondes au tour.

« On n'a pas pu faire tout le programme, car j'ai eu un souci de transmission dans l'après-midi, a expliqué Pérez. J'ai dû rentrer au garage. Mais après mes deux jours d'essais, je vois du progrès, c'est ce qui compte. »

Stroll reprendra le volant de la voiture jeudi pour le dernier jour de ce volet d'essais d'hiver. Un deuxième aura lieu du 26 février au 1er mars.

Encore une fois, Mercedes-Benz travaille sans se préoccuper des chronos. Valtteri Bottas (1:20,693) a conclu 12e, et Lewis Hamilton (1:20,818) a fini avant-dernier, les deux en pneus mi-durs (C3).

Le Britannique a fini à plus de trois secondes du temps de référence de la Toro Rosso. Seule la Williams a été plus lente.

« Il n'est pas encore temps de se concentrer sur les autres, a expliqué Hamilton. Nous laissons les autres faire leurs choses, et nous nous occupons de suivre notre plan de match, afin de nous assurer que nous analysons les informations mieux que jamais. »

George Russell a terminé bon dernier, au terme de ses 23 tours, à 8 secondes du temps de Kvyat.

Le Britannique était visiblement en mode découverte et n'a fait que de très courtes sorties. Il a enregistré en pneus mi-durs (C3) un chrono de 1:25,625.

George Russell dans la Williams FW42 à BarceloneAgrandir l’imageGeorge Russell dans la Williams FW42 à Barcelone Photo : Getty Images / JOSEP LAGO
Avec les informations de Agence France-Presse

Course automobile

Sports