•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Paul Byron prêt pour un retour, Dale Weise s'en va à Laval

Paul Byron
Paul Byron Photo: Getty Images / Jana Chytilova/Freestyle Photo
Radio-Canada

Paul Byron est remis de sa blessure à l'avant-bras et devrait effectuer un retour au jeu mardi contre les Blue Jackets de Columbus au Centre Bell. Pour lui faire une place, Dale Weise a été cédé au Rocket de Laval.

Weise a été blanchi en trois rencontres depuis que le Canadien a fait son acquisition des Flyers de Philadelphie.

Byron a patiné avec ses coéquipiers et semblait à l'aise à l'entraînement matinal. Il n'a pas endossé l'uniforme depuis le 3 février contre les Oilers d’Edmonton.

Jeff Petry s'est absenté de cet entraînement afin de subir des traitements, tandis que Phillip Danault, dont la femme est enceinte et en fin de grossesse, n'a pas accompagné ses coéquipiers sur la glace en raison de motifs familiaux.

Claude Julien a bon espoir de pouvoir miser sur les services de son défenseur, mais il s'est montré plus prudent à propos de son attaquant no 24.

« Il y a beaucoup de points d'interrogation, a lancé l'entraîneur-chef. Nous devrons prendre des décisions en après-midi en raison de tout ce qui se passe autour de nous. Petry, il y a de bonnes chances qu'on le voit. »

Jeff PetryJeff Petry Photo : Getty Images / Minas Panagiotakis

De retour devant ses partisans au terme d'un désastreux périple de quatre matchs, le Tricolore voudra éviter mardi un cinquième revers de suite contre les Blue Jackets (33-22-3), une équipe qui voudra prolonger à cinq sa séquence de victoires sur les patinoires adverses.

Une cinquième défaite égalerait la plus longue séquence d’insuccès du Tricolore (31-21-7) cette saison.

À l'entraînement, Nate Thompson patinait avec Tomas Tatar et Brendan Gallagher. Jonathan Drouin, Max Domi et Joel Armia formaient aussi une nouvelle unité.

« Les changements de trios, je ne suis pas surpris, ça fait partie du jeu. On cherche toujours à développer une chimie », a dit Domi.

Max DomiMax Domi Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Julien avoue qu'il avait songé à brasser ses cartes avant que l'absence potentielle de Danault lui complique la tâche.

« On a besoin d'un peu de production un peu partout. Y songer et le faire avec les incertitudes de ce matin, ce n'est pas évident. »

Une victoire contre les Blue Jackets arriverait à point nommé puisque plusieurs équipes soufflent dans le cou du CH, détenteur du dernier billet pour les éliminatoires dans l'Est.

Les Hurricanes de la Caroline, à 68 points, ne sont qu'à une longueur.

« Il faut revenir aux choses qu'on a faites contre les Jets. C'est le match qu'on peut se regarder dans le miroir », a insisté Charles Hudon.

Des inquiétudes à la pelle

La maigre récolte d'un point du Bleu-blanc-rouge à ses quatre derniers matchs est venue anéantir les effets positifs de la prolifique séquence de 8-1-1 qui a précédé.

Montréal n’a récolté aucun point au classement à ses trois dernières rencontres, une première en 2018-2019 qui arrive à un bien mauvais moment.

Au cours de sa séquence de quatre défaites, le CH a été dominé 12-4 au chapitre des buts. L’attaque, et l'avantage numérique en particulier, traverse une inquiétante disette.

L’attaque à cinq a été blanchie (0 en 8) au cours du récent voyage. De plus, Jonathan Drouin n’a pas récolté de point dans ces quatre rencontres.

Max Domi, auteur de deux buts dimanche en Floride, n’a inscrit des points que dans deux des six derniers matchs. Joel Armia n’a qu’un point en 10 matchs, tandis que le défenseur Jeff Petry n’en a qu’un en six matchs. Il produisait pourtant à rythme soutenu depuis le début de la saison.

Les Blue Jackets s'amènent en ville au lendemain d'un revers de 5-1 à domicile contre le Lightning de Tampa Bay. Il s'agissait pour eux d'une cinquième défaite à leurs six derniers matchs à la maison.

Lors du précédent duel entre le Canadien et les Blue Jackets, Montréal l’avait emporté 4-1 à Columbus le 18 janvier. Armia et Tomas Tatar y avaient inscrit deux buts chacun.

Les trios à l’entraînement :

  • Drouin-Domi-Armia
  • Tatar-Thompson (à la place de Danault)-Gallagher
  • Byron (Lehkonen) -Kotkaniemi-Shaw
  • Hudon-Peca-Weise
  • Deslauriers (en extra)

Hockey

Sports