•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Victime d'un coup de poing au visage, Okposo rentre chez lui

Kyle Okposo des Sabres aux prises avec Ryan Strome (16) et Brendan Smith (42) des Rangers
Kyle Okposo des Sabres aux prises avec Ryan Strome (16) et Brendan Smith (42) des Rangers Photo: The Associated Press / Jeffrey T. Barnes
La Presse canadienne

L'attaquant Kyle Okposo, des Sabres de Buffalo, est retourné chez lui pour subir des tests médicaux plus approfondis, trois jours après avoir reçu un coup de poing au visage lors d'un combat avec Tony DeAngelo des Rangers de New York.

Après l'entraînement des Sabres lundi, l'entraîneur-chef Phil Housley a fait part de la nouvelle sans toutefois donner plus de détails sur l'état de santé de son vétéran attaquant. Bien que la nature de la blessure soit nébuleuse, Okposo n'est pas retourné au jeu après être tombé sur la patinoire dès le premier coup de poing de DeAngelo en troisième période du match de vendredi.

Okposo a accompagné ses coéquipiers pour la première de trois rencontres à l'étranger au New Jersey, mais n'a pas joué face aux Devils dimanche.

Au fil de sa carrière de 12 saisons dans la LNH, l'attaquant de 30 ans a souffert de problèmes de santé liés aux commotions cérébrales.

Okposo a raté les deux dernières semaines de la saison 2017-2018 et a passé une semaine à l'hôpital aux prises avec une commotion cérébrale après avoir subi, selon ses dires, une mise en échec banale à l'entraînement.

Un peu plus tôt en mars, il s'était aussi absenté pendant une semaine à cause d'une autre commotion cérébrale provoquée par une collision avec Bobby Ryan des Sénateurs d'Ottawa.

Les Sabres disputeront leur prochain match mardi contre les Panthers de la Floride et devront se passer du défenseur Marco Scandella, blessé au haut du corps. Son cas sera réévalué sur une base hebdomadaire.

Hockey

Sports