•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

F1 : Ferrari et Vettel dominent le premier jour des essais d'hiver, Racing Point 7e

Sebastian Vettel dans la Ferrari SF90 lors des essais d'hiver au circuit de Barcelone
Sebastian Vettel dans la Ferrari SF90 lors des essais d'hiver au circuit de Barcelone Photo: Getty Images / LLUIS GENE
Radio-Canada

Sebastian Vettel (Ferrari) a été le plus rapide et le plus assidu en piste lors du premier jour des essais d'hiver, lundi, à Barcelone. Sergio Pérez (Racing Point) a fini 7e.

Vettel a enregistré un temps imbattable de 1 min 18 s 166/1000 dans la Ferrari. Il a fait un total astronomique de 169 tours sans problème apparent.

Ils ont été 4 sur 11 pilotes à faire plus de 100 tours en ce premier jour de prise de contact avec les nouvelles voitures.

Au 2e rang, on retrouve la McLaren à moteur Renault de Carlos Sainz fils (1:18,558) à 39 centièmes de la Ferrari. L'Espagnol a conclu devant la Haas à moteur Ferrari de Romain Grosjean (1:19,159).

Le coéquipier de Lance Stroll avait l'honneur de faire les premiers tours à bord de la toute nouvelle RP19 (différente de celle présentée à Toronto). Il n'a fait que 30 tours en matinée, et le 7e chrono du jour (1:19,944).

« Il y avait beaucoup de choses à vérifier, a dit Pérez. Et je n'ai pas beaucoup tourné. On aurait pu faire plus de kilomètres, mais ma première impression est bonne tant en performance qu'au niveau de l'équilibre. C'était un premier contact, et il était important que je me sente à l'aise dans la voiture. »

Sergio Pérez dans la RP19 de l'équipe Racing Point lors des essais d'hiver au circuit de Barcelone Sergio Pérez dans la RP19 de l'équipe Racing Point lors des essais d'hiver au circuit de Barcelone Photo : Getty Images / Dan Istitene

Les deux pilotes Mercedes-Benz, Lewis Hamilton et Valtteri Bottas, ont tourné à tour de rôle dans la même monoplace. Ils avaient visiblement un programme de travail différent de celui de Vettel.

Ils sont restés dans les 80 secondes au tour, et Bottas (1:20,127) a pris le 8e rang devant Hamilton (1:20,135).

Rappelons que les temps sont à prendre avec les précautions d'usage, car chaque équipe a son programme de travail, et on ne connaît ni les quantités d'essence embarquées ni les réglages choisis par les ingénieurs.

La dernière à dévoiler ses couleurs

Alfa Romeo était la dernière équipe à dévoiler sa monoplace pour 2019, la C38. Kimi Raikkonen a assuré le spectacle d'une journée mouvementée.

Toujours fabriquée par Sauber à l'usine d'Hinwill en Suisse, la voiture reste fidèle à ses couleurs de 2018, soit le blanc et le rouge vermillon, avec des touches de noir sur les flancs et de bleu sur le nez.

Kimi Raikkonen et Antonio Giovinazzi au lancement de l'Alfa Romeo C38 à BarceloneKimi Raikkonen et Antonio Giovinazzi au lancement de l'Alfa Romeo C38 à Barcelone Photo : Getty Images / Dan Istitene

Conforme au nouveau règlement qui impose aux équipes de simplifier l'aérodynamique de leurs monoplaces, notamment les ailerons, la C38 se fait remarquer par un aileron avant très incurvé et échancré à ses extrémités, différent de ceux des autres monoplaces.

C'est un nouveau duo de pilotes qui en aura les commandes cette saison : l'Italien Antonio Giovinazzi, qui a disputé deux courses avec Sauber en 2017 (Australie et Chine), et Kimi Raikkonen, transfuge de Ferrari dans le cadre d'un échange avec Charles Leclerc.

Après avoir fait 100 kilomètres sans écart sur la piste privée de Ferrari à Maranello en Italie, le Finlandais est sorti de piste dans son premier tour lancé. Il s'est enlisé dans les graviers, mais a pu reprendre le travail quelques minutes plus tard.

Il a terminé sa journée avec 114 tours et a immobilisé sa voiture en bord de piste dans son dernier, sans doute pour évaluer la distance maximale sur un seul plein d'essence. Il s'est classé 5e avec un chrono de 1:19,452.

En 2018, l'équipe Alfa Romeo, qui s'appelait encore Sauber, a fini au 8e rang du classement des constructeurs, grâce notamment à de belles performances de Leclerc (il a fini 10 fois dans les points), qui lui ont ouvert les portes de Ferrari.

Il remet le volant en place.Agrandir l’imageKimi Raikkonen quitte sa monoplace Alfa Romeo après une sortie de piste sur le circuit de Barcelone. Photo : Getty Images / Mark Thompson

Les essais d'hiver se déroulent en deux phases : quatre jours cette semaine et quatre jours du 26 février au 1er mars.

Le Canadien Lance Stroll s'élancera en piste mardi dans la RP19 de l'équipe Racing Point.

Williams manque à l'appel

L'ancienne équipe de Stroll, Williams, se fait attendre. La voiture n'est pas prête.

« Il semble de plus en plus probable que nous ne serons pas en mesure de rouler avant mercredi au plus tôt », a écrit Claire Williams dans un communiqué.

« C'est évidemment extrêmement frustrant, mais c'est malheureusement la situation dans laquelle nous nous trouvons. Nous mettrons la FW42 en piste dès que nous le pourrons », a-t-elle précisé.

« Nous avons eu un hiver incroyablement chargé pour préparer la saison à venir et, malgré tous nos efforts, nous avons besoin de plus de temps avant que notre voiture soit prête à rouler », avait déjà expliqué la directrice adjointe de l'équipe.

La saison commence en Australie le week-end du 17 mars.

Résultats du jour 1 :

  1. Sebastian Vettel (GER/Ferrari) 1:18,161 (169 tours)
  2. Carlos Sainz fils (ESP/McLaren-Renault) 1:18,558 (119)
  3. Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari) 1:19,159 (65)
  4. Max Verstappen (NED/Red Bull-Honda) 1:19,426 (128)
  5. Kimi Raikkonen (FIN/Alfa Romeo-Ferrari) 1:19,462 (114)
  6. Daniil Kvyat (RUS/Toro Rosso-Honda) 1:19,464 (77)
  7. Sergio Pérez (MEX/Racing Point-Mercedes-Benz) 1:19,944 (30)
  8. Valtteri Bottas (FIN/Mercedes-Benz) 1:20,127 (69)
  9. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) 1:20,135 (81)
  10. Nico Hülkenberg (GER/Renault) 1:20,980 (65)
  11. Daniel Ricciardo (AUS/Renault) 1:20,983 (44)
Avec les informations de Agence France-Presse, et Associated Press

Course automobile

Sports